samedi, 13 juillet 2024 10:45

RDC : Un casque bleu perd la vie lors d’une attaque d’une base de la Monusco

Les plus lus

Les actes de violences contre la Monusco prend des proportions inquiétantes en République démocratique du Congo. Un casque bleu pakistanais a été tué dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) lors d’une attaque par une milice locale contre un camp de casques bleus.
Le Casque bleu a été abattu vendredi par des miliciens présumés Twirwaneho qui étaient venus au camp de la Monusco à Minembwe, apparemment pour se rendre.
La Monusco a averti que les attaques contre les Casques bleus pourraient constituer un crime de guerre. L’attaque contre la base de la Monusco intervient dans un climat de méfiance envers les soldats de l’ONU dans l’est de la RDC.
 Ce n’est pas le premier incident de ce genre contre la Monusco. En juillet, 32 manifestants et quatre casques bleus avaient été tués au cours d’une semaine de manifestations contre la présence de la Monusco, dont plusieurs bases avaient été pillées.
 La milice Twirwaneho prétend défendre les intérêts de la communauté Banymulenge, une minorité tutsi congolaise. Cette organisation fait partie d’une centaine de groupes rebelles qui ont fait plusieurs milliers de morts ces dix dernières années.
 L’ONU est déployée en RDC depuis 1999 et dispose actuellement d’un contingent de quelque 16 000 hommes.
Atlanticactu.com

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents