lundi, 20 mai 2024 08:23

Qualifications Coupe du monde 2022 reporté à Septembre, le Sénégal a 5 moins pour se mettre à niveau

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Ouf de soulagement pour la fédération sénégalaise de football (FSF) après le report des matchs qualificatifs pour la prochaine coupe du monde. Sans un stade homologué par la FIFA, les « Lions » s’apprêtaient à disputer toutes leurs rencontres hors du Sénégal mais, l’instance continentale du football vient décider de les reporter à Septembre prochain. Assez de temps pour le ministère de rendre attractif le stade Lat Dior de Thiès.

Les deux premières journées de la phase de groupes des qualifications africaines pour la Coupe du monde 2022, prévues en juin 2021, devraient été reportées à septembre 2021, a appris rfi.fr de sources concordantes.

Il faudra sans doute encore attendre pour que les qualifications africaines de la Coupe du monde 2022 reprennent, après 21 mois d’interruption. Alors que le 1er tour s’était joué en septembre 2019, la phase de groupes, elle, devait (enfin) commencer en juin 2021. La première journée était ainsi programmée du 5 au 8 juin et la deuxième du 11 au 14 juin.

Mais la Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’un report à septembre, a appris rfi.fr de sources concordantes. Elles se tiendront donc à une période durant laquelle les troisième et quatrième journées devaient se dérouler. Ces dernières, elles, sont décalées à octobre et les cinquième et sixièmes à novembre. Quant aux barrages, qui désigneront les cinq représentants de l’Afrique au Qatar, ils devraient alors avoir lieu en mars 2022, soit quelques semaines après la prochaine Coupe d’Afrique des nations prévue au Cameroun (9 janvier-6 février).

A l’instar du Sénégal 1er africain au classement FIFA, le Mali et le Burkina Faso ne disposent pas d’un stade aux normes requises par l’instance du football mondial 

La question d’un report a été discutée lors d’une réunion du Comité d’urgence de la CAF tenue le 3 mai 2021. Ce report devrait être à nouveau abordé lors de la prochaine réunion du Comité exécutif de la CAF, prévue le 15 mai à Kigali.

Il est lié à l’état des stades et des pelouses sur le continent. Ces derniers mois, la CAF a mené un vaste audit des enceintes. D’après une liste, consultée par rfi.fr, une vingtaine de fédérations affiliées n’aurait aucun stade aux normes internationales désormais exigées par la CAF et la FIFA. Parmi ces pays, non des moindres : le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal.

Seuls le Cameroun, l’Égypte (hôte de la CAN 2019), la Guinée équatoriale (organisatrice de la CAN 2015), le Maroc, le Nigeria et évidemment l’Afrique Sud (Coupe du monde 2010) s’en tirent haut la main, avec quatre enceintes ou plus homologuées pour des compétitions officielles.

Avec RFI

 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents