samedi, 18 mai 2024 14:00

Présidentielle 2024: Le Décret fixant la date du scrutin attendu, le ministre de l’Intérieur ouvre la révision des listes électorales

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu / Dakar / Khadim MBODJ
C’est une première dans l’histoire politique du Sénégal. Alors que les futurs candidats de même que les électeurs attendaient la publication du décret fixant la date de la présidentielle de 2024, c’est Antoine Félix DIOME, à travers un communiqué qui informe du début de la révision des listes électorales à partir du 1er février.
Le ministre de l’Intérieur vient de publier un communiqué de presse relativement à la révision des listes électorales. Dans son document, Antoine Félix Diome explique que conformément aux dispositions de l’article L.37 alinéa 5 du Code électoral, une révision exceptionnelle des listes électorales aura lieu en perspective de la tenue de l’élection présidentielle de 2024. Et ladite révision se substituera à la révision ordinaire qui devrait démarrer le 1er février 2023, dit-il. «Le décret organisant cette révision exceptionnelle sera pris et publié. Une campagne de communication sera réalisée pour une meilleure information des populations», ajoute le ministre.
Une aberration administrative si on se réfère aux dispositions des articles L37 et R28 du Code électoral, qui précise que « la révision ordinaire des listes électorales est prévue du 1er février au 31 juillet de chaque année ».
Par contre, l’article L 37 alinéa 5 code électoral [loi n°2021-35 du 23 juillet 2021] précise « Avant chaque élection générale, une révision exceptionnelle est décidée par un décret qui détermine la durée des opérations et le délai des contentieux ».  Mieux,  à l’alinéa 6 et dernier dudit article qui semble ouvrir une brèche à la survivance et au maintien de la précédente révision opérée antérieurement, par exemple en cas de problèmes (émeutes) rendant impossible le respect des délais d’organisation du déroulement normal d’une révision exceptionnelle ».
Ce qui voudrait dire qu’ « En pareille hypothèse l’élection ou la consultation est faite sur la base de la liste électorale révisée dans l’année en cours. » [alinéa 6 du même article]. Autrement dit, de la liste électorale révisée pour la dernière élection législative qui a suscité beaucoup de suspicion légitime quant à la sincérité de la réalité de la population électorale par casuistique dans plusieurs zones du territoire national.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents