jeudi, 1 décembre 2022 04:08

Présidence de l’Assemblée nationale : ” C’est à 09 H 26 que Macky m’a informé du changement…”, révèle Mimi Touré

Les plus lus

Pour ceux doutaient encore que la tête de liste nationale de BBY avait reçu un coup de couteau dans le dos, la dernière sortie de Mimi Touré est assez édifiante sur la “trahison” qu’elle a subi sur le choix du candidat au perchoir de l’Assemblée nationale. Après avoir obtenu confirmation, c’est à quelques minutes de l’installation de la 14eme législature que Macky SALL lui a annoncé la mauvaise nouvelle.
Entre autres révélations, l’ancienne Première ministre reviendra sur les raisons du clash avec le président Macky SALL.. «  J’avais déjà un accord avec le Président SALL sur la présidence de l’Assemblée avant la collecte du parrainage et le début de la campagne. Nous avions un accord ferme sur la présidence de l’Assemblée», lance Aminata Touré mais hélas,  cet accord semble ne pas être respecté.
« C’est le jour de l’installation à 9h 26 qu’il (Macky Sall) m’a appelé pour me dire qu’il allait changer de décision. Quinze minutes après, ses proches ont fait passer l’information aux députés de Benno», révèle Mimi Touré. « Le Président Macky Sall sait exactement ce qui s’est passé et franchement, j’aurais du bénéficier d’un traitement d’un gentleman. Malheureusement tel n’est pas le cas », se désole-t-elle.

Sur sa démission du Groupe parlementaire BBY,  Mimi Touré déclare «Dès demain, j’adresserai une lettre au président de l’Assemblée nationale pour l’informer que je me libère du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar. (BBY) Pour devenir député non inscrit». Et de préciser qu’elle restera à l’Assemblée pour soutenir la cause du peuple Sénégalais en devenant une députée non-inscrite comme le lui autorise l’Article 22 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. 

Par ailleurs, l’ancienne présidente du CESE a lancé des piques au fameux « Comité Mimi hors de l’Assemblée », qu’elle avertit,  « Je le dis ici que rien ni personne ne peut m’exclure de l’Assemblée nationale. Et j’aurais l’honneur d’y représenter dignement mes concitoyens ».
Comme pour mettre la pression sur le Groupe parlementaire BBY qui est est fragilisé davantage, Mimi Touré laisse entendre qu’elle n’est pas seule dans ce combat, que d’autres députés et amis sont déjà prêts à quitter la coalition pour  cheminer avec elle dans le nouveau mouvement qui sera crée et qui va porter sa candidature pour 2024. 
Avec une infime avance, le départ de Mimi Touré fragilise le groupe BBY qui perd sa majorité au point que le président Macky SALL vivra de fait une cohabitation.
Atlanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités