samedi, 18 mai 2024 12:15

Pluie de plaintes sur sa tête, Ousmane SONKO dans le viseur du Procureur

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Dakar/ Charlotte Diop
Et de trois sur la tête du leader de Pastef. Alors que les sénégalais avaient fini à travers un jury populaire de démonter le complot autour des accusations de viols contre Ousmane SONKO, voilà qu’en l’espace de quelques semaines, deux plaintes sont déposées devant le Procureur Hamady DIOUF contre le Maire de Ziguinchor. Après Mame Mbaye NIANG, un ancien policier saisit le parquet de Dakar.
Après celles de Adji Sarr pour viols et menace de mort et de Mame Mbaye Niang pour diffamation, un ancien policier a traduit en justice le leader de Pastef. D’après les informations de L’OBS, c’est le policier Frédéric Napel qui l’accuse de mise en danger de la vie d’autrui, atteinte à son intégrité, appel au meurtre, fausses accusations et diffamation.
La plainte est déposée hier lundi 6 février au parquet de Dakar.  L’ancien policier soutient que Ousmane SONKO l’a traité de criminel capable de tuer pour rien. Sonko l’a aussi de comploteur contre sa personne, de « taupe » et de « traitre » de la nation, car ayant transmis ds informations confidentielles et hautement sensibles à ses amis et militants. Napel explique qu’après la sortie du leader de Pastef, ses souteneurs l’ont attaqué à travers les réseaux sociaux, d’autres l’ont appelé au téléphone, menaçant de le tuer. L’enquête a démarré et devrait conduire à l’arrestation de personnes.
Frédéric NAPEL présenté comme un officier des Renseignements, est issu de la 16eme promotion de l’ENP,  dans le corps des Gardiens de la Paix. L’ancien policier a passé la majeure partie de sa carrière au sein du Groupement Mobile d’Intervention donc, n’a jamais flirté avec un quelconque service de renseignements, selon des sources policières.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents