Partage de données personnelles : Erdogan bannit WhatsApp et propose BiP à l’administration turque

A partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp devront partager une partie de leurs données personnelles avec Facebook. Une obligation qui pousse une partie d’entre eux à quitter la plateforme. Cette phrase est à l’origine de l’abandon de la messagerie WhatsApp au bénéfice de Signal en Europe. La Turquie en a également profité pour bannir WhatsApp et proposer l’application turque BiP à l’administration.

Cette nouvelle n’est pas une bonne nouvelle selon certains observateurs. Et déjà des administrations annoncent qu’il n’utiliseront plus ce service de messagerie. C’est le cas de la Turquie. Nous apprenons que le Président Erdogan et son administration n’utiliseront plus WhatsApp. L’administration utilisera désormais l’application BiP, un service de messagerie analogue développé par un turque selon l’information disponible sur la page de présentation de l’application sur Google Play.

Mais les autorités turques ne se sont pas arrêtées là. Sur Twitter, un officiel turque a invité ses concitoyens à utiliser l’application BiP désormais. “Nous avons beaucoup plus que leurs homologues étrangers dans nos produits nationaux tels que # BIP et #Dedi. Nous invitons tous nos citoyens à utiliser les pratiques nationales et nationales“, a écrit Ali Taha Koç, chef de la Direction du développement numérique du Président turc.

Les nouvelles conditions de WhatsApp continuent de faire des vagues contre la firme de Mark Zuckerberg. La semaine dernière nous vous annoncions que Elon Musk, celui est devenu l’homme le plus riche du monde selon le dernier classement du magazine Forbes taclait WhatsApp après l’annonce de la nouvelle politique de confidentialité en invitant les internautes à utiliser Signal, un concurrent du service de messagerie du groupe Facebook. En clair WhatsApp qui totalise aujourd’hui plus de 5 milliards de téléchargement sur Google Play ouvre l’accès aux données du réseau social à Facebook, un autre réseau social qui fait sensation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici