vendredi, 19 juillet 2024 05:54

Nigeria : Les Sénateurs rejettent toute intervention militaire au Niger voisin

Les plus lus

Nigeria
Atlanticactu / Abuja / Olivier Dossou
Fissures dans les rangs de la future force d’intervention militaire au Niger pour rétablir le président Mohamed Bazoum destitué par un coup d’état. Le Chef d’État nigérian Bola TINUBU par ailleurs, président en exercice de la CEDEAO a été freiné par le Sénat qui rejette tout déploiement de l’armée au Niger.
Le président nigérian, Bola Ahmed Tinubu a saisi le Sénat de son pays pour approuver l’opération militaire au Niger afin de rétablir l’ordre constitutionnel. Après des heures de discussions ce samedi, la Chambre Haute de l’Assemblée nationale nigériane a rejeté la demande du président.
En effet, les sénateurs ont instruit le Chef de l’Etat d’explorer d’autres voix politique et diplomatique pour trouver une issue à la situation au Niger. Les sénateurs craignent qu’une intervention militaire provoque un chaos dans un pays frère avec lequel le Nigeria partage près de 1500 kilomètres de frontières.
Cette décision du Sénat vient renforcer la position de l’opposition nigériane qui juge l’opération inutile et infondée. « Le Nigeria ne peut pas se permettre de gaspiller ses ressources qui s’amenuisent et les vies précieuses de nos soldats. Un nouveau front pourrait plonger l’économie fragile dans une crise encore plus profonde », a déclaré un cadre de l’opposition.
Reste à savoir si avec le désaveu subi par le président Bola TINUBU, les autres pays de la Cédéao vont s’avancer sans le Nigeria qui est non seulement à la tête de l’instance sous-régionale, mais dispose de l’armée la plus puissante de l’Afrique de l’Ouest.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents