Nigeria : 241 otages de Boko Haram libérés par l’armée

Retenus en captivité par Boko Haram, 241 otages, dont 105 femmes et 136 enfants, ont été libérés dimanche lors d’une opération militaire contre le groupe islamiste dans le nord-est du Nigeria, a appris atlanticactu.com.

C’est un porte-parole de l’armée nigériane qui l’annonce. 105 femmes et 136 enfants ont été libérés, dimanche 24 mai, lors d’une opération de déminage dans la ville de Mudu (Etat de Borno, dans le nord-est du pays), a déclaré John Enenche.

L’armée  nigériane a indiqué avoir également tué 12 terroristes de la secte islamiste au cours de l’opération, sans que les troupes régulières aient à déplorer de mort ni de perte matérielle.

Née dans le nord-est du Nigeria en 2009, l’insurrection de Boko Haram s’est peu à peu propagée à ses voisins camerounais, nigérien et tchadien, particulièrement dans la région du lac Tchad, située à la frontière entre ces quatre pays. Le conflit a fait plus de 36.000 morts depuis 2009 et près de 2 millions de personnes ne peuvent toujours pas regagner leur foyer. Début mars 2020, l’armée tchadienne a lancé une vaste offensive, suivie en avril par les armées nigériane et nigérienne.

La Rédaction (atlanticactu.com)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici