Niger : 2ème Tour de la présidentielle, Mahamane Ousmane ratisse large et débauche dans les rangs du MNSD

Le candidat de l’opposition politique et ses alliés continuent de battre campagne à l’intérieur du pays à travers des meetings qui font carton plein comme à Diffa, Agadez, Tahoua et Maradi. Cerise sur le gâteau, des membres importants du MNSD Nassara de Seini Oumarou qui a rallié le camp de Bazoum, le candidat du PNDS au pouvoir, ont décidé de ne pas suivre les consignes de leur parti pour soutenir la candidature de Mahamane Ousmane. Le candidat du RDR Tchandji est arrivé ce jeudi dans la région de Zinder où il va boucler sa campagne avec un meeting géant demain vendredi dans son fief historique.

Le candidat de la coalition des fronts de l’opposition politique continue de battre campagne à l’intérieur du pays en compagnie de ses principaux alliés. Après Tillabéri et Dosso,  Mahamane Ousmane et sa délégation étaient mardi dernier à Diffa et à Agadez puis le lendemain à Tahoua et à Maradi. A chaque étape, la mobilisation était des grands jours pour accueillir et écouter le candidat du changement venu promouvoir son programme politique intitulé les « 7 E pour l’émergence du Niger ».


Comme une horloge bien réglée, les meetings se suivent et se ressemblent au regard du cérémonial et de la forte mobilisation des militants à chacune des étapes de la campagne électorale pour le second tour de la présidentielle qui est en train de s’achever. Après les mots de bienvenue des responsables locaux de la coalition CAP-21, FP, ACC et FP, les principaux leaders soutenant la candidature de l’ancien chef de l’Etat prennent la parole à tour de rôle pour expliquer les raisons du choix de Mahamane Ousmane pour le second tour de l’élection présidentielle. L’occasion par exemple pour Ibrahim Yacouba (MPN Kishin Kassa), Ali Djibo Max (FRDDR), Salou Djibo (PJP Doubara), Amadou Boubacar Cissé (UDR Tabbat),  Kané Kadaouré Habibou (SDR Sabuwa), Idi Ango Ousmane (ADR Mahita), pour ne citer que ceux-là, d’inviter la population à sortir massivement le dimanche prochain pour voter en faveur du candidat du « Changement » pour une véritable alternance politique au Niger. Pour ces derniers et avec les arguments qu’ils mettent en avant, le candidat du RDR Tchanji est « celui qui  possède  des  qualités  intrinsèques,  une  précieuse  expérience  de  la  gestion  des  affaires  de  l’Etat,  une  connaissance  avérée  des  préoccupations  de  nos  laborieuses  populations », et aussi,  « l’homme  de  la  situation  pour  un  changement  avec  un  programme  bien  structuré  en  7 grands  axes  prioritaires  prenant  en  compte  l’ensemble  des  secteurs  sociaux à  savoir  Eau,  Education,  Emploi,  Energie,   Environnement,  Equipement  et  Équité ».  

Rupture dans les rangs du MNSD Nassara au profit du candidat de l’opposition

Dans la capitale du Manga, le candidat de l’opposition a reçu le soutien de plusieurs personnalités influentes du MNSD Nassara à l’image de l’ancien coordinateur régional du « grand baobab », Ibrahim Foukori, ainsi que de l’ancien ministre Ibrahim Tamponé qui ont pris part au meeting de la coalition des partis de l’opposition politique. A Maradi également, c’est l’ancien questeur de l’Assemblée nationale et membre du bureau politique de l’ancien parti au pouvoir de 1999 à 2010, Zanaidou Gado Sabo, qui a tenu à apporter son soutien à la candidature de Mahamane Ousmane en compagnie d’autres membres influents de la dite section, l’une des plus importantes du parti. Lors du géant meeting qui s’est déroulé à la nouvelle tribune officielle, il a réaffirmé son appartenance au parti tout en demandant, toutefois, « aux militants du MNSD de ne pas respecter le mot d’ordre de son parti car la décision de soutenir le candidat du PNDS-Tarayya n’est pas le choix unanime des militants ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici