vendredi, 1 mars 2024 00:24

Nécrologie : Robert Badinter, ancien ministre de la Justice et père de l’abolition de la peine de mort, est décédé

Les plus lus

France
Atlanticactu / Paris / Marie Pierre Dupuy
Avocat, sénateur, ministre de la Justice, président du Conseil constitutionnel français… Robert Badinter était surtout connu pour son combat contre la peine de mort en 1981.
L’illustre Robert Badinter n’est plus. L’avocat, l’universitaire, l’essayiste et l’homme politique français est mort dans la nuit de jeudi 8 à vendredi 9 février 2024, à l’âge de 95 ans, a annoncé sa famille à l’AFP.
Robert Badinter était marié depuis 1966 avec la philosophe féministe Elisabeth Badinter. Ils ont eu ensemble trois enfants.
Ancien garde des sceaux de François Mitterrand, il a porté haut les couleurs de l’abolitionnisme avec la promulgation de la loi du 9 octobre 1981, qui a abrogé la peine de mort en France.
Cette figure de gauche, né en 1928 dans une famille d’origine juive de Bessarabie, a milité toute sa vie pour les droits de l’homme. Après la mort de son père en déportation dans le camp de Sobibor en Pologne, il s’inscrit à la fin de la guerre à l’université de Paris où il étudie les Lettres et le Droit. Il rêve d’être professeur de droit.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents