Mauritanie : L’opposant No1 Mohamed Bouamatou présente sa candidature à la présidentielle

Exilé depuis plus de 8 ans, Mohamed Bouamatou n’en reste pas moins l’une des personnalités leMohamed Bouamatou, l’ancien patron des patrons mauritanien contraint à l’exil, est une des trois personnalités sélectionnées par les partis d’opposition pour être candidat à la prochaine élection présidentielle qui doit avoir lieu en 2019.

En exil depuis quelques huit ans suite à ses déboires avec l’actuel président de la république, l’opposant et banquier Mohamed Bouamatou est certainement l’une des personnalités les plus présentes dans cette présidentielle mauritanienne. Le patron du Groupe BSA a confirmé une incessante rumeur en rendant public son soutien à Sidi Mohamed Ould Boubacar, ancien premier ministre sous Maouiya Ould Sid’Ahmed Taya, qui fait partie des cinq opposants qui affronteront le candidat du pouvoir, Mohamed Ould Ghazouani, lors du premier tour des présidentielles prévu le 22 juin prochain.

“Mon intention était de me présenter à ces élections. Je m’y étais résolument préparé, conformément à mon engagement de lutter inlassablement contre la dictature. Je constate malheureusement que le régime a usé de tous les moyens pour m’en empêcher. Par conséquent et dans ces circonstances, j’appelle à voter pour M. Sidi Mohamed Ould Boubacar. Sa candidature est aujourd’hui en mesure de rassembler, autour d’elle, tous nos compatriotes qui aspirent à un réel changement démocratique”, lit-on dans la missive de l’ancien patron des patrons relayé par la presse mauritanienne.

D’abord exilé dans la cité cosmopolite de Marrakech en 2011, puis à Bruxelles, l’homme d’affaires, promoteur de la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique en janvier 2016, est sous le coup d’un mandat d’arrêt de l’Etat mauritanien doublé d’une “demande courtoise mais ferme” de quitter le territoire marocain en décembre 2018. Les tentatives mauritaniennes de relayer le mandat d’arrêt via Interpol sont restées infructueuses, la police des polices ayant déclaré en novembre 2018 que l’affaire comportait une dimension politique prédominante.

Un ambitieux projet

Homme du sérail, sans doute, et à ce titre disposant d’un formidable carnet d’adresses sur tous les continents, Mohamed Boumatou a toujours mis en avant les valeurs de fraternité. Derrière la profession de foi humanitaire, perce, depuis longtemps, un ambitieux projet pour son pays.

Rien ne prédisposait Mohamed Bouamatou, né dans une modeste famille de dix enfants et trop vite orphelin de père, à être candidat aux élections présidentielles, comme il pourrait l’être au printemps prochain. Incroyablement doué pour les chiffres, les dates et le calcul mental, le jeune Bouamatou débute comme comptable. Très jeune, le futur patron des patrons se lance dans les affaires, crée des fabriques de produits alimentaires qu’il revendra pour ouvrir des boulangeries et exploiter des taxis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici