jeudi, 7 juillet 2022 03:44

Maroc : Avec près de 7500 hommes, African Lion 2022 est une démonstration de force

Les plus lus

Le Maroc qui organisait l’un des plus grands exercices militaires, est en passe de réussir son pari. L’exercice conjoint sur le continent a été lancé le 20 juin à Agadir et se terminera le 30 juin. Avec des participants qui sont la Tunisie, le Sénégal,le Ghana…, dans un contexte géopolitique avec de nouveaux pays partenaires. Par ailleurs, le Maroc a démenti l’information selon laquelle Israël était invité.
Ces manœuvres, qui mobilisent plus de 7 500 soldats de dix pays, se déroulent jusqu’au 30 juin, essentiellement dans le royaume chérifien mais aussi en Tunisie, au Sénégal et au Ghana.
Le Maroc, pays-hôte, et les États-Unis ont lancé, le 20 juin, à Agadir l’exercice militaire African Lion 2022 (AL2022). D’un pas commun, le général de corps d’armée Belkhir El Farouk et le général américain Andrew M. Rohling, commandant général adjoint pour l’Afrique, traversent l’une des allées de la base de commandement de l’état-major de la Zone Sud, encadrée par les dix drapeaux des pays et de l’organisation partenaires de l’édition 2022 (Brésil, Tchad, Ghana, Sénégal, Tunisie, Maroc, États-Unis, Otan, Royaume-Uni, Italie).
Face à trois grandes cartes représentant le bassin méditerranéen, le nord de l’Afrique, les Îles Canaries et l’Europe, illustrant les scénarios de la 18e édition du plus grand exercice militaire d’Afrique, le général Belkhir El Farouk, inspecteur général des Forces armées royales (FAR) depuis le 15 septembre, ouvre la cérémonie : « La 18e édition de l’exercice African Lion est lancée alors que le monde vit une dégradation dangereuse de la situation sécuritaire et économique dont les proportions et les enseignements ne peuvent être délimités pour le moment.
Le ministère de la Défense nationale a tenu à souligner, dans un communiqué publié ce mercredi 22 juin 2022, qu’Israël ne fait pas partie des pays qui participeront au « African Lion 2022 » qui se tient du 16 juin au 1er juillet 2022.
« Nous suivons les opérations militaires en Ukraine pour en tirer les enseignements et s’adapter aux changements qui pourraient en découler sur les plans militaire, économique et humanitaire », explique en aparté une source militaire officielle marocaine.
Le ministère de la Défense nationale a tenu à souligner, dans un communiqué publié ce mercredi 22 juin 2022, qu’Israël ne fait pas partie des pays qui participeront au « African Lion 2022 » qui se tient du 16 juin au 1er juillet 2022.
« La partie américaine organise d’autres phases de cet exercice au Maroc, au Sénégal et au Ghana, avec la participation de 7500 militaires de différents pays des États-Unis d’Amérique, du Brésil, de la Roumanie, de la France, du Portugal, du Ghana, de l’Italie, de la Hollande, de l’Espagne, Grande-Bretagne et la Tunisie, en plus d’observateurs venus de nombreux pays » souligne enfin le ministère de la Défense.
Selon la même source, Israël figure parmi les observateurs venus de l’Otan, et de pays partenaires, notamment d’Allemagne, d’Azerbaïdjan, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti, de France, du Gabon, du Liberia, de la Libye, du Niger, du Pakistan, de Pologne, du Togo, du Qatar, et de l’Union Africaine. 

 

Avec AFP

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents