Mali : Transition, sanctions de la CEDEAO, sort de IBK, Imam Mahmoud Dicko se prononce

@Atlanticactu.com –       En quasi retraite depuis le coup d’état militaire du 18 août dernier, l’imam Dicko s’est prononcé sur les délicats sujets qui secouent le Mali. Des sanctions de la CEDEAO à la dure de la transition en passant par le sort de l’ex président IBK et ses proches, le leDer moral du M5/RFP, se livre sans ambages.

Dans un entretien avec Rfi, l’imam Mahmoud Dicko s’est exprimé sur les sanctions de la Cedeao contre le Mali. «Je n’ai pas grand chose à dire. Nous sommes un peuple, et sanctionner le peuple, vraiment c’est lui faire du tort. Le peuple n’est pas responsable de ce qui est arrivé. Maintenant les dirigeants de la Cédéao sont des gens responsables, ils ont des textes, ils sont obligés de les appliquer. Le Mali a souscrit à la Cédéao, nous avons accepté les termes qui dirigent cette organisation mais ça ne peut pas s’appliquer aux autres et ne pas s’appliquer à nous », a-t-il affirmé.

Interpellé sur le débat autour de la durée de la transition, il avance : « Écoutez c’est tout le peuple malien qui doit décider de cela, ce n’est pas moi. Moi je ne suis qu’un individu, je crois qu’il faut faire une concertation de toutes les forces vives de la Nation pour dégager quelque chose qui va certainement faciliter la mise en œuvre de l’État qui est depuis très longtemps arrêté.and même qu’on trouve un moyen pour sortir de cette situation vite. De mon point de vue trois ans, c’est trop. Moi je voyais ça peut être… dix-huit mois, quelque chose de raisonnable ou sinon moins. Mais trois ans, c’est trop de mon point de vue. Je crois que vu les circonstances, vu le contexte dans lequel nous sommes, je pense qu’il faut donner ça à un civil consensuel ».

L’imam a aussi répondu à ceux qui demandent aux militaires de «regagner les casernes » : «Les militaires, depuis quand ils ont quitté leurs casernes ? Même maintenant, ils sont dans les casernes. Il faut quand même donner du temps au temps pour qu’on organise les choses… Les militaires, ils ne sont pas à Koulouba, ils sont dans leurs casernes alors il faut quand même donner un peu du temps pour que les gens mettent de l’ordre dans ce qui se fait ».

Cheikh Saadbou Diarra 

3 Commentaires

  1. VOUS SAVEZ IL Y A TROP DE BRUITS DANS CES DERNIERS TEMPS AUTOUR DE LA GESTION MU MALI APRÈS LE FAMEUX MARDI 18 AOÛT 2020. NE PARTONS PAS AVEC LE DOS DE LA CUILLÈRE. MÊME LES AVEUGLES ET LES MUETS ONT SU QUE LES PRÉCURSEURS DE LA LUTTE CONTRE I.B.K. ET SON RÉGIME SONT ET DEMEURENT LE M5 – RFP. C’EST AU COURS DES LUTTES ENGAGÉES PENDANT PLUSIEURS SEMAINES OU MOIS À CAUSE DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE ET DES FLÉAUX QUI MINENT LE PAYS PAR I.B.K. ET SON RÉGIME. MAIS C’ÉTAIT DES CAUSES NOBLES ET RÉALISTES. C’EST AU COURS DE CE COMBAT NOBLE QUE LE TRÈS RESPECTÉ CNSP EST VENU PARACHEVÉ LE COMBAT. NOUS SAVONS CONFUSÉMENT QUE LE CNSP EST COMPOSÉ DES JEUNES OFFICIERS MILITAIRES À LA HAUTEUR. PARLONS DANS LA LOGIQUE ; IL SERA PRATIQUEMENT IMPOSSIBLE DE DISSOCIER LE CNSP DU M5 – RFP. VOILÀ LES 2 ENTITÉS QUI SE SONT SACRIFIÉS AFIN D’APPORTER UN CHANGEMENT RADICAL DANS LE PAYS. LE M5 – RFP ET LE CNSP DOIVENT S’ASSEOIR À TÊTE REPOSÉE CHERCHER LES AUTRES COMPOSANTES ASSOCIÉES POUR TRAVAILLER ENSEMBLE. C’EST ÇA COMPOSER AVEC LES FORCES VIVES DE LA NATION. À L’HEURE OÙ NOUS TRAVERSONS IL EST ET SERA IMPOSSIBLE DANS L’IMMÉDIAT DE TRAVAILLER AVEC LES VÉRITABLES ENNEMIS (AMIS ET ASSOCIÉS DE L’ANCIEN RÉGIME D’I.B.K. ) DES 2 ENTITÉS (CNSP ET M5 – RFP ). VOUS CONNAISSEZ BIEN LES MALIENS ; LES ENNEMIS SONT CAPABLES DE CHANGER DE CHEMISE POUR SE RAPPROCHER DU CNSP TOUT SIMPLEMENT CAR CEUX SONT DES MILITAIRES. DONC FAISONS TRÈS TRÈS ATTENTION DE NE TOMBER DANS CES GENRES DE PIÈGES. PROBLÈME DE L’ACTE FONDAMENTAL OUI OU NON ; PRIONS LE BON DIEU QUE CES 2 ENTITÉS SE COMPRENNENT ET TRAVAILLENT ENSEMBLE DANS UNE TRÈS BONNE DIRECTION. LE COLONEL ASSIMI GOITA CHEF DE L’ÉTAT MAIS C’EST BIEN. CE CHEF DE L’ÉTAT ET SON STAFF MILITAIRES VONT SUPERVISER DANS SA GÉNÉRALITÉ LA TRANSITION. LÀ JE SUIS D’ACCORD AVEC CETTE CONFIGURATION. C’EST TRÈS SIMPLE, ILS VONT TRAVAILLER ENSEMBLE CETTE FOIS CI AVEC LES AUTRES FORCES VIVES POUR RÉCUPÉRER NOS MILLIERS DE MILLIARDS DE FRANCS CFA VOLÉS PAR LES DÉLINQUANTS FINANCIERS DÉCHUS. JE N’OUBLIE JAMAIS CE CARNAGE FINANCIER. TOUT LE MONDE SAIT QUE LES CAISSES DE L’ÉTAT SONT VIDES, VIDES ET VIDES. IMPOSSIBLE DE FAIRE FONCTIONNER UNE NATION ENTIÈRE SANS ARGENT. LA CEDEAO QUI EST CONTRE LE CNSP ET QUI S’ENGAGE À PRENDRE DES SANCTIONS CONTRE LE MALI (CNSP ); JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS CETTE MÊME CEDEAO NE VA JAMAIS ET JAMAIS OFFRIR DES MILLIARDS ET DES MILLIARDS DE FRANCS CFA AU NOUVEAU GOUVERNEMENT MALIEN D’UNE MANIÈRE GRATUITE. NOTRE PROBLÈME EST NOTRE PROBLÈME. TOUTES CES PETITES INCOMPRÉHENSIONS SONT ÉPHÉMÈRES ENTRE LE CNSP LE M5 – RFP. JE M’INCLINE DU CÔTÉ DU M5 – RFP ET ASSOCIÉS POUR LE CHOIX DES CADRES VALABLES ET INTÈGRES POUR FORMER LA TRANSITION. TRAVAILLER DE CONCERT AVEC LE CNSP SI POSSIBLE. CHOISISSEZ DES CADRES VALABLES ET JUSTES COMME : SOUMANA SACKO PRÉSIDENT ; OUMAR TATAM LY PREMIER MINISTRE ; ISMAEL WAGUE CHEF ADJOINT DES ARMÉES AVEC RANG DE MINISTRE; BASSARY TOURÉ COMME MINISTRE DES FINANCES ET DE L’ÉCONOMIE ; CLÉMENT DEMBELE À LA JUSTICE GARDE DES SCEAUX ; CHEICK OUMAR CISSOKO LE CINÉASTE À LA CULTURE ; DOCTEUR PAUL TRAORÉ COMME MINISTRE DU BUDGET ; MOUSSA SINKO COULIBALY COMME CHEF DES ARMÉES AVEC RANG DE MINISTRE; ISSA KAOU DJIME AUX RELATIONS EXTÉRIEURES AVEC RANG DE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LES AUTRES DU CLAN MILITAIRE ET CIVILS. DONNONS UNE CHANCE AU MALI VRAIMENT. CETTE TRANSITION SERA UN VÉRITABLE TEST TRÈS DUR ET SERA SUPERVISÉE PAR LE CHEF DE L’ÉTAT ASSIMI GOITA ET SON STAFF MILITAIRES. JE SUIS D’ACCORD AVEC CETTE CONFIGURATION. VRAIMENT NOUS (MALI ) AVONS DURÉ DANS LE STATUS QUO. DE 1968 À NOS JOURS LE MALI EST TOUJOURS DANS LA CASE – DÉPART. ÉVITONS DE FAIRE UN FAUX PAS PENDANT CETTE ULTIME PHASE ULTIME. NE FAISONS PAS DE FAUX PAS ET AUCUNE ERREUR N’EST PERMISE NI ADMISE PENDANT CETTE PHASE. UNE ERREUR MINIME SOIT ELLE CONDUIRA LE MALI DANS UN ENFER IRRÉCUPÉRABLE. JE ME TOURNE VERS CNSP ET M5 – RFP DE TOUT FAIRE POUR RÉUSSIR CETTE TRANSITION ET DONNER AU MALI UN SOUFFLE NOUVEAU VRAIMENT. IL FAUT BIEN TAMISER. MON CÔTÉ CRAINTIF ; LA PRESQUE TOTALITÉ DES MALIENS SONT TRÈS TRÈS AFFAMÉS FINANCIÈREMENT. NOUS SOMMES TOUS PRESQUE HABITUÉS AUX GAINS FACILES ET TRÈS RAPIDES. MAIS IL FAUT VOIR LE CAS DU GÉNÉRAL MOUSSA DIAWARA QUI A OSÉ FÊTER SES MILLIARDS DANS UN PAYS COMME LE MALI ; REGARDEZ SEULEMENT SON VERGER TITANESQUE ASTRONOMIQUE. ET ON EN COMPTE PLUSIEURS COMME ÇA (CIVILS ET GÉNÉRAUX ) QUI ONT MIS LE MALI À TERRE DE 1968 À NOS JOURS. MAIS I.B.K. ET SON RÉGIME EN ONT PRODUIT PLUS QUE LES AUTRES RÉGIMES (MILLIARDAIRES CIVILS ET MILITAIRES). POURQUOI JE CRAINS LES NOUVELLES AUTORITÉS VOYANT CES GAINS FACILES PAR D’AUTRES RÉGIMES SERONT INCITÉS À FAIRE AUTANT. VRAIMENT JE NE SOUHAITE PAS. LES FLÉAUX (VOL INTELLIGENT, MALVERSATIONS FINANCIÈRES, AFFAIRISME, NÉPOTISME, CORRUPTION ET AUTRES ) MINENT FONCIÈREMENT LE MALI. VRAIMENT JE CRAINS POUR L’AVENIR DU MALI. VRAIMENT JE CRAINS C’EST DANS NOTRE MENTALITÉ LESMALIENS. LES PERSONNES QUI ONT LA PLEINE CAPACITÉ DE NUIRE FONCIÈREMENT CES FLÉAUX SONT À MON AVIS : SOUMANA SACKO, OUMAR TATAM LY, BASSARY TOURÉ, DOCTEUR PAUL TRAORÉ ET ASSOCIÉS ). QUE DIEU SAUVE NOTRE MALI. AMEN AMEN YARABI. MERCI BEAUCOUP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici