Ligue des Champions : Mené par deux buts à zéro, le Real a frôlé le pire devant Bruges

Mené 2 à 0 à la 39e, le Real Madrid a réussi à arracher le match nul sur sa pelouse contre Bruges (2-2), lors de la deuxième journée de la C1. Après sa défaite à Paris, le club madrilène prend son premier point. Si Karim Benzema a délivré une passe décisive, Alphonse Areola est rentré à la pause et a signé un arrêt déterminant.

e Real Madrid piétine, mais il réussit au moins à éviter le pire. Deux semaines après avoir sombré au Parc des Princes (3-0), les Merengues ont arraché le match nul face au Club Bruges ce mardi au stade Santiago-Bernabéu (2-2). Menés (0-2) à la pause après un doublé d’Emmanuel Dennis, les hommes de Zinédine Zidane sont revenus in extremis grâce à des coups de casque de Sergio Ramos et de Casemiro. S’il s’impose sur le terrain de Galatasaray, le PSG comptera cinq points d’avance sur son principal rival dans ce groupe A.

Le film du match

Bien décidé à confirmer son redressement post-débâcle parisienne (deux victoires et aucun but encaissé sur les trois derniers matchs), le Real Madrid a mis le pied sur le ballon d’entrée de jeu. Cela n’a toutefois pas empêché les locaux de se faire refroidir sur la première occasion adverse. Servi à l’extrême limite du hors-jeu par Percy Tau, Emmanuel Dennis a trompé Thibaut Courtois d’un double contact improbable et sans doute involontaire (0-1, 9e). Loin d’accuser le coup, les Madrilènes sont repartis de l’avant et se sont procuré bon nombre d’occasions d’égaliser.

L’arrêt d’Areola, le tournant du match

Le problème, c’est que Raphaël Varane a buté sur un Simon Mignolet impeccable (28e) et que Toni Kroos a, par trois fois, manqué le cadre de peu (24e, 36e, 45e). En face, Bruges a su se montrer bien plus efficace. Après avoir intercepté une passe ratée de Luka Modric à hauteur du milieu de terrain, Dennis a filé vers la cage madrilène et a doublé la mise d’un piqué du droit (0-2, 39e). L’intenable attaquant nigérian aurait pu achever le Real en deuxième période, mais Alphonse Areola – entré dès la reprise à la place d’un Courtois malade – a maintenu la Casa Blanca à flot (54e).

Cette parade du gardien prêté par le PSG a constitué le tournant du match. Car dans la foulée, Sergio Ramos a remis les Merengues dans le sens de la marche en reprenant, de la tête, un centre rentrant de Karim Benzema (1-2, 57e). Le Real a poussé, les Belges ont reculé et Ruud Vormer, leur capitaine, a été expulsé (84e). Sur le coup-franc qui a suivi, Kroos a déposé le ballon sur le crâne de Casemiro. Tout le Bernabéu a pu rugir de plaisir en voyant les filets trembler (2-2, 85e).

Valeureux défensivement et incisifs en phase offensive, les protégés de Philippe Clément sont passés tout près d’un énorme exploit. Si les Brugeois peuvent nourrir quelques regrets au regard de la physionomie de la partie, les partenaires de Marcelo ne peuvent quant à eux pas se contenter de ce petit point, même s’il a été arraché de haute lutte. L’actuel leader du championnat d’Espagne est en effet toujours dernier de son groupe et, surtout, laisse l’opportunité au PSG de prendre une réelle option sur la première place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici