Liga : Série noire pour le Barça surpris à Cadiz

Pour son premier match post-PSG, le FC Barcelone n’a pas pu faire mieux qu’un 1-1 contre le promu Cadiz. Une vraie gueule de bois des catalans et l’entraîneur Ronald Koeman qui a pris un sacré coup sur la tête mardi dernier en ligue européenne.

Les médias catalans évoquaient d’ailleurs une ambiance assez morose à l’entraînement ces derniers jours. Ce duel face à Cadiz était donc l’occasion de se rassurer, face à un promu qui enchaîne les mauvais résultats, avec une série de quatre défaites de rang en championnat, toutes sur de gros scores qui plus est. Le tacticien néerlandais alignait exactement le même onze que face aux Parisiens, avec ce duo Piqué-Lenglet en défense, et Dest sur le côté droit de la défense. Au final, les coéquipiers de Lionel Messi doivent se contenter du point du nul.

D’entrée, le Barça affichait un visage assez offensif, alors que le plan de Cadiz était clair : attendre les Barcelonais très bas. On entrait donc dans une domination catalane, plutôt stérile ceci dit, avec cette frappe de l’extérieur de la surface de Jordi Alba comme premier avertissement un minimum sérieux (16e). Dans la foulée, Lionel Messi manquait un face à face contre Ledesma suite à un bon retour de Fali (18e). L’Argentin, devenu le joueur avec le plus de matchs de l’histoire du Barça en Liga (506) cet après-midi, servait ensuite Dembélé qui ne trouvait également pas le cadre (18e). Les locaux commençaient enfin à se montrer vraiment dangereux, et après une belle action de Pedri et Messi, Griezmann voyait sa frappe dans la surface être contrée au tout dernier moment (22e). Ledesma sortait ensuite un superbe arrêt sur cette tentative lointaine de la star argentine (29e).

Cadiz n’a pourtant pas proposé de résistance

C’est cependant sur penalty que les Catalans allaient faire la différence. Pedri était ainsi fauché dans la surface à la demi-heure de jeu. Lionel Messi ne tremblait pas et convertissait d’une frappe plutôt molle, prenant tout de même le portier rival à contre-pied (1-0, 32e). Mais les Barcelonais sont passés à deux doigts de la climatisation pratiquement au retour. Sur ce bon centre de Salvi depuis le côté droit de l’attaque, Ruben Sobrino, seul devant ter Stegen, ne parvenait pas à reprendre à bout portant (33e) ! Bien dans leur match, les troupes de Ronald Koeman continuaient de dominer, avec des buts refusés à De Jong et Pedri notamment. Le Barça avait fait le boulot à la pause, proposant un contenu plutôt cohérent face à une équipe, il faut le dire, très peu offensive.

Au retour des vestiaires, la rencontre s’équilibrait cependant un peu, et Cadiz commençait à montrer un peu plus les dents, jouant un peu plus haut. En face, on sentait une certaine usure physique, même si Ledesma devait encore intervenir, sortant dans les pieds de Griezmann alors que le Français n’avait qu’à pousser le ballon au fond pour éviter le 2-0 (60e). Ousmane Dembélé lui en faisait trop dans la surface (63e). Face à Ledesma, Messi levait trop sa reprise de volée (74e). Le Barça était serein, et se contentait même souvent de faire tourner le ballon, peu inquiété, avant de trouver une faille. Clément Lenglet offrait cependant l’égalisation à Cadiz, concédant un penalty. Alex Fernandez battait ter Stegen, prenant l’Allemand à contre-pied (1-1, 88e). Le score n’a plus bougé malgré de nouvelles situations chaudes pour le Barça, et l’équipe de Ronald Koeman a maintenant cinq points de retard sur le Real Madrid, qui compte un match de plus, et huit points de retard sur le leader colchonero.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici