Le Trésor Public Britannique mêlé à une sombre histoire sur les avoirs gelés de Kadhafi

Suite à la diffusion d’un rapport affirmant que le Trésor britannique avait prélevé des millions de livres sterling d’impôts sur les avoirs gelés de Kadhafi, le Parti unioniste démocrate a demandé au gouvernement de remettre cet argent aux victimes du mouvement nationaliste irlandais IRA soupçonné d’avoir reçu des armes de l’ex-dirigeant libyen.

Les millions gagnés chaque année par le gouvernement grâce aux avoirs britanniques du colonel Kadhafi, gelés au Royaume-Uni depuis 2011, devraient être remis aux victimes du mouvement nationaliste IRA (Armée républicaine irlandaise), a indiqué le Parti unioniste démocrate, selon des médias britanniques. Cette demande a été faite dans le contexte du rapport du parlement selon lequel le Trésor britannique a prélevé 17 millions de livres sterling d’impôts sur 12 milliards d’avoirs gelés de Kadhafi.

«Les méthodes testées pour s’attaquer à ce problèmes des 15 dernières années n’ont rien apporté aux victimes, donc nous appelons dont à une nouvelles approche, à de l’imagination et à la compassion du gouvernement pour garantir une indemnisation urgente des victimes», a souligné Simon Hoare.

Le nouveau président du Comité spécial des affaires d’Irlande du Nord, le député conservateur Simon Hoare, a déclaré, cité par la BBC, que le gouvernement devait se demander s’il «se contentait de continuer à profiter des avoirs libyens gelés alors que les victimes ne touchaient rien».
Le député a ajouté «qu’il y avait désormais clairement un impératif moral à utiliser cet argent pour aider les victimes ayant souffert depuis trop longtemps».

D’après la BBC, le gouvernement britannique insiste sur le fait qu’il n’est pas de sa responsabilité d’assurer l’indemnisation des victimes de l’explosif Semtex libyen et que celles-ci devraient poursuivre individuellement les autorités libyennes.

Le Comité spécial des affaires d’Irlande du Nord a déclaré qu’il s’agissait «d’une position politique intenable».

On considère que le colonel Kadhafi, qui a exprimé en 1972 son soutien à l’IRA, leur avait fourni des armes, dont, de l’explosif Semtex. Le combat pour l’indépendance vis-à-vis de la couronne d’Angleterre mené par l’IRA a été émaillé par toute une série d’attentats sanglants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici