vendredi, 1 mars 2024 01:34

La tête de Aliou CISSÉ réclamée, Augustin SENGHOR et Lat DIOP s’érigent en bouclier

Les plus lus

Sénégal 
Atlanticactu / Dakar / Babalaye Ndiaye 
Le Sélectionneur Aliou CISSÉ continuera t’il d’officier à la tête de l’équipe après le tollé suscité par l’élimination prématurée du Sénégal lors de la Coupe d’Afrique de Football ? Longtemps soutenu par les supporters malgré ses choix tactiques, pour cette fois Aliou CISSÉ est pointé du doigt avec une exigence de démission de la tête du Onze National. En poste depuis 2015, Aliou CISSE avait, avant la coupe du monde Qatar 2022, bénéficié d’une prolongation de contrat jusqu’en 2024, avec une revalorisation salariale de 50%. 
Classée parmi les grands favoris de la CAN 2023, l’équipe nationale du Sénégal n’a pas pu franchir la phase des      8e de finale. Après cette grosse déception, l’avenir du sélectionneur Aliou CISSE à la tête de la sélection suscite un débat. Après bon nombre de supporters, des membres de la Fédération sénégalaise de football (FSF) réclameraient le limogeage de l’actuel entraineur des « Lions », qu’ils accusent d’être responsable de la déroute à Yamoussoukoro. Toutefois, les détracteurs de coach CISSE vont devoir prendre leur mal en patience, car ce dernier a obtenu le soutien de la Fédération sénégalaise de football et du ministère des Sports.
A en croire le quotidien « Source A » dans sa parution de ce mercredi, le président de la FSF, Augustin SENGHOR et le ministre des Sports Lat DIOP, ont montré leur satisfaction à l’endroit d’Aliou CISSE, dans les vestiaires, après la défaite des « Lions » face aux Éléphants de la Côte-d’Ivoire.
Selon Source A, Augustin SENGHOR n’a pas tari  d’éloges à l’égard du sélectionneur, et s’est dit «très satisfait du travail qui a été abattu par l’entraîneur Aliou CISSE». Des mots qui seraient réconfortés et appuyés par ceux du ministre du Sport.
Soulignons que les pourfendeurs du coach avaient commencé à réclamer la démission du technicien sénégalais après son élimination au mondial Qatar 2022. Le journal Les Échos, dans sa livraison du 21 décembre 2022, annonçait qu’au sein de la Fédération, il y a ceux qui voulaient le départ de Cissé au motif qu’il a atteint ses limites.  
 A préciser également qu’au sortir de la CAN en Egypte en 2019, des fédéraux avaient réclamé le départ du sélectionneur qui avait eu à l’époque le soutien du président de l’instance, Augustin SENGHOR.
Pour rappel, en renouvelant son mandat, les objectifs suivants lui étaient assignés,atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde 2022 et de conserver le titre de champion d’Afrique. Après l’élimination du Sénégal à la CAN en 8e de finale, ses détracteurs réclament son départ. Mais l’ancien Capitaine des « lions » peut compter sur le soutien des autorités du football sénégalais. 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents