jeudi, 18 avril 2024 11:55

Assemblée Nationale : Thierno Alassane SALL violemment pris à parti par des députés du PDS

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu / Dakar / Khadim Mbodj
Les sénégalais qui pensaient en avoir fini avec les scènes de violences constatées lors de l’installation de la présente législature et de la bagarre entre les députés membres du PUR et GNIBY, ont assisté lors de la plénière du vote d’une commission d’enquête parlementaire que les vieux démons ont refait surface avec une Assemblée qui s’est transformée en un champ de bataille ce mercredi 31 Janvier 2024. Cette fois-ci, ce sont les députés « civilisés » qui se sont donnés en spectacle.
Tout s’est passé au moment de la mise en place d’une Commission d’enquête parlementaire pour dénoncer la corruption au sein du Conseil Constitutionnel ayant été à l’origine de l’élimination de Karim WADE, les députés libéraux, très en colère,  tirent sur tout ce qui bouge. Dans leur collimateur, le leader de la République des Valeurs (RV) pris à partie pour avoir déposé le recours contre leur candidat éliminé de la présidentielle.
Particulièrement excitée, Mame Diarra FAM s’est davantage illustrée en empêchant Thierno Alassane SALL de prendre la parole. Alors que ce dernier se dirigeait vers l’estrade de l’Hémicycle, la députée lui a barré la route en vitupérant. Guy Marius SAGNA qui a tenté de s’interposer a dû s’éclipser quand Mame Diarra FAM a eu des renforts d’autres députés décidés à censurer l’ancien ministre.
Forcé à quitter l’estrade, Thierno Alassane SALL est « évacué » par Birame Souleye DIOP et d’autres députés. Ce n’est là qu’intervient le président de l’Assemblée nationale. Du haut de son siège, Amadou Mame DIOP suspend, en effet, la séance.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents