lundi, 26 juillet 2021 13:00

Kafountine : Aggravation de l’érosion côtière, le maire stoppe les travaux de l’usine chinoise (vidéo)

Les plus lus

La principale inquiétude des populations de Kafountine semble trouver un écho favorable auprès des autorités, en premier le maire Victor Nfansou Diatta. Alerté sur les travaux illégaux d’une entreprise chinoise qui accentuant le péril côtier du quai de pêche, l’édile a sommé ces derniers de mettre fin à leurs agissements.

C’est la section Frapp de Kafountine qui avait tiré sur la sonnette d’alarme depuis le mois de mai pour alerter sur l’érosion côtière qui menaçait gravement l’existence du quai de pêche, la mamelle nourricière de Kafountine. Mieux, ces jeunes sous la férule des camarades de Guy Marius Sagna, avaient convaincu les populations de créer une digue artificielle pour ralentir l’avancée dangereuse de la mer. Ainsi, pendant des jours des sacs de sable avaient été mis en place, permettant un répit pour permettre de trouver des solutions structurelles.

“C’est inadmissible, alors que les populations ne dorment plus du sommeil du juste à cause de l’avancée de la mer, vous aggravée la situation en faisant des travaux non autorisés. Un constat a été fait à ma demande et les sanctions idoines seront appliquées”, a déclaré le maire de Kafountine devant la presse mettant en garde les chinois contre de telles pratiques.

En début de semaine, les promoteurs de l’usine chinoise, pour faire face à l’érosion côtière, ont entrepris des travaux d’extraction du sable pour fortifier les alentours de l’unité industrielle. Cette pratique dénoncée par les usagers du quai de pêche et les populations, a permis au maire Victor Diatta de se rendre sur place et mettre en demeure les chinois. Non seulement, lesdits travaux ont été stoppés car n’ayant obtenu aucune autorisation mais l’édile a invité le président de la commission de l’environnement de prendre des sanctions contre les contravenants.

Rose DIEDHIOU

 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: