« Ils ne m’ont forcé à rien…. », pourquoi Serigne Bassirou Gueye n’a pas dit la vérité

0
488

Contrairement à son prédécesseur Ousmane Diagne dont le discours reste gravé dans la mémoire collective, le désormais ex Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye risque de ne pas avoir cette chance. Considéré à tort ou à raison comme le « procureur du pouvoir », les propos du nouveau ministre Conseiller à la présidence lors de la passation de services, relancent définitivement la neutralité de Serigne Bassirou.

Le tristement célèbre Procureur de la République Serigne Bassirou Gueye, à l’occasion de sa passation de service à son successeur Amady Diouf, a cru nécessaire d’essayer de blanchir ses patrons, à savoir le Ministre de la Justice et le Président de la République.

En effet Serigne Bassirou Gueye déclare ceci : « Je remercie le ministre de la justice pour son engagement et l’ensemble des gardes des sceaux avec qui j’ai travaillés ….. ils ne m’ont forcé à rien ». 

Mon œil !!! Ce n’est pas seulement un mensonge, c’est même un très gros mensonge, démonté par le président Macky Sall en personne, et tout le monde l’a entendu. 

Le 31 Décembre 2020, à l’occasion du grand entretien avec le Président Macky Sall, le journaliste Alassane Samba Diop lui a posé la question suivante : « Mr le Président, quand lèverez-vous le coude que vous avez posé sur certains dossiers judiciaires » ? 

 Le Président Macky Sall a répondu par une de ces nombreuses bourdes dont lui seul a le secret, une nouvelle bourde qui aurait fait destituer et mettre en examen un Président de la République dans n’importe quel pays où la justice fonctionne un minimum normalement. En effet le Président Macky Sall nous dit ceci : 

« Les corps de contrôles tels que l’OFNAC, ne jugent pas. Ils doivent envoyer leurs rapports au Procureur. Et c’est au Procureur de considérer si cela vaut la peine de poursuivre UNTEL ou pas. Parfois il peut arriver que l’arrestation de UNTEL soit susceptible d’embraser le pays. Dans ce cas le Procureur demande quoi faire au Ministre. Le Ministre à son tour appelle le Prédisent. Et c’est le Président qui va décider que faire ».  

Cette affirmation du Président Macky Sall, aussi scandaleuse et arrogante qu’elle soit, n’est-elle pas la preuve que Serigne Bassirou Gueye ne décide en réalité de rien ? Le seul et unique maitre des poursuites dans ce pays c’est le Président Macky Sall.  

Lorsque la loi commande au Procureur de mettre en état d’arrestation UNTEL, auteur présumé de crimes ou délits répréhensibles – Et que le Président Macky Sall ordonne au Procureur, via son Ministre de la Justice, de mettre le dossier sous le coude ou dans un tiroir – N’est-ce pas un très gros mensonge lorsque ce même procureur vient prétendre que le Ministre de la Justice ne l’a jamais forcé à rien ? Evidemment il s’agit d’un mensonge grossier. 

Combien de dizaines ou de centaines de dossiers sont empilés sous le coude ou dans les tiroirs du Procureur, sur ordre du Président Macky Sall et de son Ministre de la Justice ? Sur 1000 dossiers, le Président Macky Sall peut ordonner au Procureur de mettre les 999 sous le coude, personne au sein de cette justice couchée et en nuisettes n’y pipera mot.  

Avec les milliers de scandales impliquant des UNTEL proches ou alliés du Président Macky Sall, avec tous les rapports des corps de contrôle qui recommandent des poursuites contre des UNTEL membre de la mouvance présidentielle, est-ce qu’il y’en a un seul contre lequel Serigne Bassirou Gueye a osé ordonner des poursuites ? 

Le triste bilan de Serigne Bassirou Gueye en tant que Procureur de la République pendant 8 années aura été d’ordonner des poursuites contre d’innocents citoyens, des promoteurs de la bonne gouvernance, des youtubeurs et facebookeurs, des activistes, des opposants politiques. Là il n’a nul besoin d’appeler le Ministre de la Justice, il sait déjà ce qui fait plaisir au Président, même si cela va causer des dizaines de morts comme on l’a vu avec l’arrestation de Ousmane Sonko.     

Il est le procureur qui a le plus contribué à ôter à la justice le peu de crédit qui lui restait. Il est le procureur qui a le plus contribué au surpeuplement des prisons du Sénégal, non pas en y envoyant des criminels, mais plutôt d’honnêtes citoyens qui luttent contre ces criminels dont les dossiers s’entassent dans ses tiroirs et sous le coude du Président de la République.  

Bon débarras Serigne Bassirou Gueye. Cela dit, nous n’attendons rien de mieux de votre successeur Amady Diouf. Il ne corrigera ni vos erreurs qui sont délibérées, ni vos déficits qui le sont tout autant. Dès lors qu’il a été choisi par le Président Macky Sall dont on sait qu’il n’accorde des promotions qu’à ceux qui méritent plutôt d’être jetés en prison ou mis au ban de la société, nous savons d’ores et déjà que votre successeur fera pire que vous, même si l’on pensait avoir atteint le fond avec vous.  

Boubacar SALL 

E-mail : boubacarsall369@hotmail.com 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here