jeudi, 1 décembre 2022 04:00

Guinée : La CEDEAO désigne un médiateur, l’UFDG de Cellou Dalein durcit le ton

Les plus lus

Malgré la désignation d’un médiateur par la CEDEAO pour le dialogue politique en Guinée, le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo campe sur sa position. Le coordinateur des fédérations de l’UFDG à l’intérieur du pays invite le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) à faire preuve de bonne foi en mettant en place un véritable cadre de dialogue. 

« Il n’y a pas d’appriori. Nous sommes restés sur nos revendications. La désignation d’un médiateur, c’est un des éléments de nos revendications. Mais nos revendications s’adossent à l’article 77 de la charte. Tout ce que nous avons mis dans la plateforme revendicative, c’est pour la mise en œuvre de l’article 77 qui stipule que de commun accord entre les forces vives de la nation et le CNRD, un calendrier de la transition va être défini. Qui dit calendrier, dit forcément contenu et chronogramme », indique Cellou Baldé.

Donc à ce niveau-là, souligne l’ancien député de Labé, ‘’en plus du médiateur qui va faciliter le dialogue, il y a encore d’autres acteurs que nous avons demandés qu’ils soient autour de la table. Il y a les partenaires techniques et financiers, les partis politiques représentatifs et de la société civile, le CNRD et son gouvernement’’.

Le coordinateur des fédérations de l’UFDG à l’intérieur du pays estime que ‘’le CNRD, après les bonnes dispositions de la CEDEAO, doit faire preuve de bonne foi en dissolvant carrément le cadre de concertation et prendre un décret pour mettre en place un véritable cadre de dialogue pour qu’on aille enfin autour de la table’’.

 

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités