lundi, 26 juillet 2021 14:13

Guinée : Considère comme le principal suspect du massacre du 28 septembre, la Cour Suprême rejette la demande de liberté de Toumba Diakité

Les plus lus

@Atlanticactu.com – L’homme s’était réfugié au Sénégal pendant sept ans avant d’être arrêté et expatrié en Guinée où il est poursuivi au même titre que d’anciens dignitaires du régime du capitaine Dadis Camara pour les massacres du 28 septembre 2009. En audience ce mardi 15 juin 2021, la Cour suprême a rendu le verdict dans l’affaire de la demande de mise en liberté d’Aboubacar Diakité alias Toumba.

L’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara, Toumba Diakité, ne sera pas libre ce mardi. La Cour suprême a rejeté, au fond, la demande de l’avocat Me Paul Yomba Kourouma pour la libération de Toumba. Il a néanmoins jugé recevable cette demande sur la forme.

Pour Me Paul Yomba, cette décision constitue un déni de justice puisque le renouvellement du mandat de son client étant oublié, il ne pouvait y avoir qu’une libération définitive de Toumba.

Étant passé au niveau de toutes les juridictions compétentes du pays, du TPI de Dixinn en passant par la Cour d’appel et maintenant à la Cour suprême, il va saisir désormais la justice supranationale pour espérer la libération de son client qui souffre de pathologie qu’il aurait eue en prison.

Le commandant Toumba Diakité est inculpé dans le massacre du 28 septembre 2009. Une tragédie au cours de laquelle, plus de 150 civils avaient été tués, plus de cent femmes violées en plein jour, des dizaines de portés disparus et des milliers de blessés, selon les conclusions d’une enquête indépendante menée à  l’époque par des experts de l’ONU.

Christian Bellino MEA 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: