vendredi, 3 février 2023 19:25

Guinée Bissau : Après s’être opposé à sa libération, le « général » du Gabu expulse l’Amiral Bubo Na Tchuto de son domicile

Les plus lus

Guinée Bissau 
Atlanticactu / Bissau / Maimuna Djalò
Quelle dent Umaru Embalò a envers l’ancien chef d’état major de la Marine guinéenne ? Après l’avoir publiquement accusé d’être l’auteur du fameux coup d’éclat du 1er février 2021 et, refusé sa mise en liberté ordonnée par les juges de la Cour Suprême, le «  général » Umaru Embalò vient d’ordonner l’expulsion de l’Amiral Bubo Na Tchuto de sa villa de fonction.
Le gouvernement de la Guinée-Bissau a donné 90 jours à l’ancien chef d’état-major de la marine, l’amiral Jose Américo Bubo Natchuto pour remettre les clés de la maison où il réside.
Le gouvernement guinéen, à travers le ministère des Finances dirigé par Ilídio Vieira Té, affirme que la maison où Bubo Na Tchuto réside dans le “quartier des ministres”, à Alto Bandim, appartient à l’État.
Rappelant qu’en ce moment, Bubo Natchuto est en prison, depuis son arrestation en février 2022, accusé par Umaro Sissoco Embaló d’avoir participé à une prétendue tentative de coup d’État survenue le 1er février de l’année dernière.
Cependant, l’Amiral Bubo Na Tchuto et ses complices  n’ont pas encore été jugés, faute de preuves selon les allégations de son avocat Marcelino Intupe, qui a également été victime de coups par des hommes armés à capuche, à la veille du procès de son client, qui a fini par être reporté.
Marcelinho Intupe avait dit que cette violence visait à l’empêcher de participer au procès de son client Bubo Natchuto qui est inculpé par l’État guinéen.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents