Grâce Présidentielle : Khalifa Sall encore oublié malgré l’espoir suscité

L’ex maire de Dakar devrait passer la Tabaski une seconde année consécutive avec ses copensionnaires de la prison de Reubeuss. Pour cause, le Président Macky Sall l’a encore « omis » en signant le décret accordant la grâce aux condamnés.

Dans un communiqué parvenu à Atlanticactu.com, et émanant du ministère de la justice, il est fait mention de la gråce présidentielle accordée à quelques Quatre cent vingt-six (426) personnes condamnées pour des infractions diverses et incarcérées dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal dont trois cent soixante-dix (370) remises totales de peines et cinquante-six (56) remises partielles, viennent de bénéficier de la grâce présidentielle.

Toutefois, précise ledit communiqué, le Chef de l’état n’a pas jugé nécessaire de faire bénéficier de cette mesure de grâce les auteurs d’infractions récurrentes comme le vol de bétail, le viol ainsi que certains crimes liés à l’environnement.

Un nouvel espoir qui s’envole pour l’ex édile de la capitale qui purge une peine de 5 ans de prison à la suite de l’affaire de la caisse d’avance. En effet, nombreux étaient les sénégalais qui espéraient voir Khalifa Sall humer l’air de la liberté au vu du parcours oh combien exemplaire de celui qui continue de se considérer comme un otage politique.

Pourtant, pour moins de 1,8 milliards de FCfa, Macky Sall avait gracié Karim Wade qui est condamné à payer quelques 133 milliards au Trésor Public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici