lundi, 20 mai 2024 08:15

Gouvernement d’Ousmane Sonko : savant dosage entre expérience, technicité et politique

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu / Dakar / Pape Sané
De mémoire, jamais l’attente d’un gouvernement n’a suscité autant d’intérêt. Annoncé au lendemain de la nomination de Ousmane SONKO le 03 avril au poste de Premier ministre, le gouvernement a finalement été rendu public. À première vue, le président Bassirou Diomaye FAYE comme le Chef du gouvernement ont tenu à mettre en place une équipe restreinte de rupture et de rassemblement. La présence de deux généraux emblématiques et d’un mythique magistrat à des positions stratégiques démontre d’une volonté de répondre aux attentes des sénégalais.
Avec un gouvernement composé de 25 ministres et 5 secrétaires d’État dont, dans l’ordre protocolaire, Yacine Fall, avec ses trente années d’expérience en économie du développement et gestion des politiques publiques, et titulaire d’un Master en Économie de l’Université Howard, nommée ministre de l’Intégration africaine et des Affaires Étrangères, Général Birame DIOP ancien CEMGA et Conseiller militaire du département des opérations de la paix à l’ONU, nommé ministre des Forces Armées, Général Jean-Baptiste TINE, ancien Haut Commandant de la gendarmerie nationale, nommé ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Ousmane DIAGNE, ancien Procureur de la République, Procureur Général et Avocat général nommé ministre de la Justice, des actes forts sont attendus.
Yacine Fall, une figure importante de l’entourage politique du chef de l’Etat et du Premier ministre va diriger le ministère de l’Intégration africaine et des Affaires étrangères. Elle fait partie des quatre femmes de l’attelage gouvernemental. Il s’agit de Fatou Diouf en charge des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires, Maimouna Dieye, du département de la Famille et des Solidarités et Khady Diéne Gaye, la ministre de la Jeunesse des Sports et de la Culture.
« Avec quatre femmes sur trente portefeuilles, le premier gouvernement du président Bassirou Diomaye Faye et du Premier ministre Ousmane SONKO, est loin d’être un modèle de parité » 
Abdourahmane Sarr devient ministère de l’Economie, du Plan et de la coopération tandis que Cheikh Diba hérite du secteur des Finances et du Budget.
Des acteurs politiques davantage connus font également leur entrée dans le gouvernement, à l’image Moustapha Guirassy, directeur de campagne de Bassirou Diomaye Faye lors de la présidentielle et d’Abdourakhmane Diouf au poste de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
Il en est également ainsi de Cheikh Tidiane Dièye, le candidat à l’élection présidentielle qui s’était désisté au profit du vainqueur du scrutin présidentiel. Il a été nommé à la tête du ministère l‘Hydraulique et de l’Assainissement.
Birame Souley Diop, jusque-là président du groupe parlementaire de Yewwi Askan-wi va diriger le poste clé du ministère de l’Énergie, du Pétrole et des Mines.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents