jeudi, 6 octobre 2022 17:14

Gouvernement : Bignona encore zappé par Macky, un responsable de BBY dénonce la ” promotion familiale et clanique “

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Absents des différents gouvernements depuis la cuisante défaite du président Macky SALL en 2019 devant le leader de Pastef, les responsables de l’APR et BBY du département de Bignona dénoncent la stigmatisation à outrance faite à leurs égards.  Pas de ministres, pas un seul Directeur général de société publique encore moins de députés pour la 24,ème législature comme si Macky SALL voulait les tenir responsables de la percée politique de Ousmane SONKO à Bignona comme un peu partout au Sénégal.
Une nouvelle fois, le département de Bignona a été royalement oublié par le président Macky SALL. Ce département qui a accueilli l’APR au moment où personne n’en voulait, subit les conséquences de la cuisante défaite du chef de file de BBY en 2019. Aucune promotion n’est faite à des responsables comme Aubin Sagna, Atab Badji le Maire de Niamone, Ernest Abou Sambou, Victor Nfansou DIATTA etc…au moment où de véritables paresseux sont promus du fait de manœuvres claniques.
” Ce qui est inadmissible, c’est quand le président Macky SALL décrète que les perdants seront sanctionnés et qu’au même moment, à Thiès où BBY a été foudroyé par l’opposition, il continue de promouvoir des perdants”, fulmine un responsable de l’APR qui requiert l’anonymat.
” En fait, le président Macky SALL ne nous respecte pas du tout et donne crédit aux propos de Ousmane SONKO. Car, après sa défaite de 2019, comme s’il voulait régler un contentieux avec Bignona, il nous impose Aminata Assome DIATTA qui a passé son temps à nuire l’APR en faisant sa promotion alors que les pionniers continuent de broire du noir “, renseigne Ibrahima SAGNA un membre de l’APR
Et, poursuit notre interlocuteur, ” Thiès comme Dakar, Guediawaye… n’ont pas fait mieux que nous avec tous les moyens mis à leur disposition. Alioune Ndoye, Abdou Karim Fofana, Yankhoba DIATTARA, Victorine Ndeye, obtiennent des promotions. Est-ce à dire que Macky SALL a un problème avec nous les responsables de Bignona.
“Quand Mimi Touré s’insurge contre la promotion familiale en lieux et place du mérite militant, certains la vouent aux gémonies. Et pourtant, elle a raison car, comment peut-on expliquer la nomination d’un Doudou Ka incapable de gagner dans son propre bureau de vote, malgré les moyens colossaux qui étaient à sa disposition en tant que Directeur général de AIBD”, dénonce l’ancien Conseiller départemental.
” Depuis 2019, à chaque fois que l’APR/Bignona a essayé de poser des actes pour recoller à Pastef, le président Macky SALL parachute de nouveaux militants sans base ni consistance avec des moyens démesurés. Ce sont ceux-là les vrais fossoyeurs du parti. “, révèle Lamine Seydi
Des propos confirmés par Lamine Seydi, un observateur de la scène politique à Ziguinchor, ” À mon avis, Macky SALL a subi un traumatisme depuis la présidentielle de février 2019 et veut mettre toute la responsabilité sur les responsables de son parti”.
” À moins de vouloir enterrer définitivement l’APR et BBY à Ziguinchor et Bignona, Macky SALL doit au nom de l’équité promouvoir ceux qui se battent depuis la création de sa formation politique. Autrement, le fossé déjà profond va continuer de se creuser au profit de Ousmane SONKO. Quand on est leader, on se doit d’être juste avec tous les militants “, conclut Lamine Seydi.
Pour rappel, avec un poids électoral infime par rapport au département de Bignona, Ziguinchor bénéficie de deux postes ministériels et mieux, Ousmane SONKO et Yewwi Askanwi les ont réduit en miettes malgré la présence de ministres, Directeurs généraux, Députés…
PAPE SANÉ

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités