Gambie : Le Général Lamin Bojang démissionne pour être candidat en 2021

Le Président Adama Barrow s’en tiendra-t-il aux trois ans promis au moment de prêter serment ? En tout cas, ces adversaires ne comptent pas lui faciliter la tâche avec la création de la plate-forme « Respect des 03 ans ». D’autre part, le général Lamin Bojang a démissionné de son poste de chef de mission adjoint de la Gambie en Russie et a accepté d’être le candidat de la Gambia Action Party à l’élection présidentielle de 2021.

Cette déclaration a été faite ce dimanche par le Secrétaire Général de la formation politique qui répondait à Atlanticactu.com. La Gambia Action Party a annoncé que l’ancien chef d’état-major de l’armée gambienne serait son candidat à la présidentielle pour l’élection de 2021 si l’actuel Président ne respecte pas sa parole.

Sollicité par les structures du parti pour être son candidat à la présidentielle prochaine, le secrétaire général du GAP, Musa Yali Batchilly, a déclaré que le général Bojang avait accepté d’être candidat à la présidence du parti et qu’il avait déjà pris les dispositions avec l’administration gambienne pour se libérer et venir prendre contact avec les populations.
« Il a démissionné de son poste d’ambassadeur depuis le 4 octobre. Ce qui en soit est une très bonne nouvelle pour notre parti et les gambiens qui sont encore plus fatigués depuis l’élection de Barrow. Il sera le prochain président de la Gambie. Le GAP compte prendre le pouvoir démocratiquement et diriger la Gambie », a ajouté M. Batchilly.

Pour rappel, Le général Bojang a mené une brillante carrière dans l’armée, mais a été limogé par l’ancien président Yahya Jammeh en 2012. Celui-ci a rapidement indemnisé le haut général en le nommant consul général à Djeddah, en Arabie saoudite.

«

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici