vendredi, 19 juillet 2024 06:07

Expulsion des migrants clandestins, la ministre britannique de l’Intérieur est au Rwanda pour élargir son plan

Les plus lus

Angleterre
Atlanticactu/ Londres/ Marie Pierre Dupuy
La ministre britannique de l’Intérieur, Suella Braverman, s’est rendue au Rwanda samedi pour élargir un accord en vertu duquel le pays d’Afrique de l’Est acceptera les migrants qui arrivent en Grande-Bretagne sans autorisation, si les tribunaux britanniques confirment que les propositions sont légales.
Le gouvernement britannique veut envoyer des milliers de migrants à plus de 4 000 miles (6 400 km) au Rwanda dans le cadre d’un accord de 120 millions de livres (146 millions de dollars) conclu avec le Rwanda l’année dernière.
Aucune expulsion n’a eu lieu alors que les militants contestent la légalité de la politique devant les tribunaux. De nombreux organismes de bienfaisance affirment que la proposition est coûteuse et peu pratique, et criminalisera des milliers de véritables réfugiés qui ont très peu de voies pour demander l’asile en Grande-Bretagne sans entrer dans le pays.
Plus de 45 000 personnes sont entrées en Grande-Bretagne l’année dernière en traversant la Manche dans de petits bateaux depuis la France, principalement des jeunes hommes d’Albanie, d’Afghanistan, d’Iran et d’Irak, selon les données du gouvernement britannique.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents