Expropriation foncière au Terme Sud, les populations en mode Intifada contre la gendarmerie (photos)

Comme annoncé il y’a quelques jours, l’armée est passée à la vitesse supérieure pour faire déloger les 48 familles de la cité « Terme Sud » de Ouakam. Tôt ce matin, les militaires et leurs engins accompagnés d’éléments de la gendarmerie sont venus pour déloger de force les habitants de ces maisons qui sont des familles de militaires.

La boulimie foncière qui s’est accaparée de l’élite sénégalaise n’a pas épargné l’armée. Des familles de militaires entières ont eu la mauvaise surprise de voir à 06 heures du matin, une descente dans le quartier duTERME SUD pour déloger les occupants d’une quarantaine de maisons.

Selon plusieurs témoins, ces derniers ne se sont pas laissés faire, et se sont opposés aux éléments de la gendarmerie en dressant des barricades autour de la zone en brûlant des pneus et en érigeant des barrages. Une situation qui peut dégénérer à tout moment quand on sait que ces familles avaient bénéficié sous le pouvoir du président Abdou Diouf, la possibilité de régulariser ses maisons après les premiers projets de la COMICO, une coopérative d’habitat des Armées.

Pour rappel, il y’a quelques semaines, la même armée avait déloger des familles entières du périmètre du Camp Claudel sans aucune forme de procès.

Charlotte Diop 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici