samedi, 23 octobre 2021 14:57

Espagne : Arrestation manquée de Guillaume Soro, il menace de saisir les juridictions internationales

Les plus lus

Alors qu’il est en Espagne depuis le Vendredi pour mener ses activités,Guillaume Soro l’ancien président de l’assemblée nationale ivoirienne a raconté devant ses sympathisants la mésaventure surréaliste qui lui est arrivée alors qu’il dormait dans sa chambre d’hôtel. En effet, Soro a raconté comment la police espagnole a effectué une descente spectaculaire au niveau de sa chambre d’hôtel dans la nuit de samedi 12 Octobre.

C’est dans la ville espagnole de Valence que l’ancien Premier ministre devait rencontrer ses sympathisants autour d’un Crush Party. Avant de rallier Valence, Soro a d’abord séjourné dans la ville catalane de Barcelone. C’est dans cette ville que l’ancien président de l’assemblée nationale ivoirienne a connu sa mésaventure. Il dira à ses sympathisants qu’il dormait lorsque plusieurs policiers ont fait irruption dans sa chambre d’hôtel.

Une descende policière surprise

Les policiers lui ont d’abord demandé s’il était bien Guillaume Soro puis ils lui ont sommé de les suivre. Guillaume Soro dira alors qu’il a refusé d’obtempérer en arguant le fait qu’il est un ancien haut responsable politique de son pays et qu’il n’a rien fait d’illégal. Devant l’intransigeance de l’ex-leader des chefs rebelles, les policiers se sont concertés entre eux avant de quitter la chambre d’hôtel. Avant de partir, Soro dira que l’un des policiers qui parlaient français, lui a conseillé de contacter le bureau d’Interpol.

“Je vais porter plainte(…)”

L’ex-premier ministre a donc appelé un contact à Interpol Lyon et ce dernier lui dira que son service n’était au courant de rien. Il est ressorti que c’est Interpol Abidjan qui a appelé directement Interpol Espagne pour interpeller Soro. Ce dernier dira que c’était une tentative du pouvoir d’Abidjan de l’humilier. Devant ses sympathisants Guillaume Soro a affirmé qu’il va mener un certain nombre d’actions en justice et que ses avocats sont déjà prêts. “Je vais porter plainte devant les juridictions compétentes, parce que la loi ne permet pas à la police de descendre chez un citoyen avant 06 heures du matin. Mais moi, on m’a assiégé entre 3H00 et 4H00 du matin” dira Soro.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents