jeudi, 7 juillet 2022 03:56

Élections législatives : Opposition et Pouvoir en plein contentieux pré électoral, la DAF dépêche une mission « secrète » à MYF

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Comme lors des élections locales quand la direction de l’Automatisation desFichiers avait dépêché des missions d’enrôlement de cartes nationales d’identité à Linguère, Joal ou Niaguis dans le plus grand secret, les services du Commissaire Divisionnaire Fiacre Badiane se trouvent depuis plus d’une dizaine de jours à Kolda dans le département de Médina Yoro Foulah. 
A l’approche des élections locales dernières, plusieurs responsables politiques proches du pouvoir avaient reçu des missions d’enrôlement de cartes nationales d’identité d’agents de la DAF. Des missions qui étaient logées par les responsables en question et cela avait été à l’origine de contestations de l’opposition notamment à Linguere où le responsable du Parti Démocratique Sénégalais, Abdou Thiam avait dénoncé une fraude à grande échelle.
Des recours avaient été introduits devant l’autorité administrative pour dénoncer le caractère frauduleux de ces opérations mais,  cela n’aura servi à rien. Et c’est au moment où l’opposition est empêtrée dans plusieurs contentieux pré électoraux que l’administration déjà accusée de rouler pour le pouvoir, s’adonne à une pratique qui ne l’honore pas. Comment peut-on continuer d’enrôler des Primo votants en dehors du cadre légal fixé par le Décret sur la révision exceptionnelle des listes ?
La même situation s’est reproduite à Médina Yoro Foulah dans la région de Kolda où une mission de la DAF séjourne depuis plus d’une dizaine de jours pour l’enrôlement de primovotants. « C’est en début de semaine que nous avons été informé qu’une mission de la DAF séjourne dans notre département depuis des jours et enrôle des Primo Votants. C’est inacceptable », dénonce Lamine Touré de Pastef.
La DAF envoie une mission d’enrôlement de Primo Votants à Médina Yoro Foulah alors que la révision exceptionnelle des listes est close depuis le 31 mars dernier. Pourquoi l’opposition n’est-elle pas informée de cette mission ? Combien d’électeurs ont été inscrits ? 
Selon Lamine Touré, « La période de révision exceptionnelle des listes électorales était ouverte du 07 mars au jeudi 31 mars en vue des prochaines élections législatives sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger pour le vote des Sénégalais de l’extérieur selon un décret rendu public » et ce dernier de s’interroger, « Si ce n’est pas une volonté de fraude, qu’on nous dise pourquoi seuls les militants proches de BBY étaient au courant de cette mission secrète ».
Du côté de la DAF, on confirme l’existence de cette mission sans entrer dans les détails. Tout au moins,  des agents déplorent les conditions de travail lors de ses missions car les politiciens n’ont aucun égard pour eux une fois qu’ils sont sur le terrain et que leurs frais de mission sont rarement payés par la hiérarchie.
Cheikh Saadbou DIARRA 

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents