dimanche, 2 juin 2024 22:44

Drame au large des côtes tunisiennes, près de 210 corps de migrants repêchés

Les plus lus

Tunisie
Atlanticactu / Monastir/ Youssef Zyne
Les corps de 210 migrants subsahariens repêchés au large de la Tunisie durant la période allant du 18 au 27 avril courant, selon la Direction générale de la Garde nationale tunisienne.
Les autorités tunisiennes ont annoncé, vendredi, avoir repêché les corps de 210 migrants en situation irrégulière originaires d’Afrique subsaharienne, au large des côtes du pays, durant la période allant du 18 au 27 avril courant.
Par voie de communiqué, le porte-parole de la Direction générale de la Garde nationale (Gendarmerie), Houssem Eddine Jebabli a indiqué que « Les corps de 210 migrants ont été repêchés par les unités maritimes de la Garde nationale (district du centre) ».
Il a expliqué que les opérations se sont déroulées « dans la ville de Sfax (sud), les îles de Kerkennah (délégation rattachée au gouvernorat de Sfax, sud) et la ville de Mahdia (est), durant la période allant du 18 au 27 avril ».
Et Houssem Eddine Jebabli d’ajouter : « Les résultats préliminaires des examens effectués ont confirmé que les dépouilles sont celles de migrants en situation irrégulière, originaires d’Afrique subsaharienne ».
Certaines zones du littoral tunisien sont à moins de 150 km de l’île italienne de Lampedusa. La Tunisie connaît depuis le début de l’année 2022 une augmentation remarquable des flux migratoires irréguliers vers l’Europe, notamment vers les côtes italiennes, à la lumière des répercussions des crises économiques et politiques dans le pays et des conflits armés qui ravagent plusieurs autres pays africains.
Les côtes du sud-est de la Tunisie sont fréquemment le théâtre d’opérations de sauvetage de migrants, majoritairement originaires d’Afrique subsaharienne. D’autres migrants ont trouvé la mort ou sont portés disparus après le naufrage de leurs embarcations.
Selon les données du ministère italien de l’Intérieur, rapportées par l’agence de presse « Ansa » plus de 36 000 migrants sont arrivés illégalement sur les côtes italiennes depuis le début de l’année, soit quatre fois plus qu’au cours de la même période de l’an passé.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents