samedi, 13 juillet 2024 09:45

Doudou Wade sur l’affaire Amy Ndiaye : « des gens ont créé un faux règlement et c’est plus grave »

Les plus lus

Si une vague d’indignation s’est emparée de l’espace politique depuis l’agression de la députée Amy Ndiaye Gniby à l’Assemblée national en pleine session, l’ancien président du Groupe parlementaire libéral,  Doudou Wade pense qu’il y a eu pire avec cette 14ème législature. La falsification du règlement intérieur  de l’Assemblée nationale fait dire à M. Wade que « Nous sommes devant une Assemblée nationale faussaire»
Selon l’ex président du Groupe parlementaire du Pds, « il serait réducteur de vouloir tout réduire à cette bagarre dans le jugement de ce début de législature. »
A l’en croire, il y a eu pire que cette bagarre entre les députés. Dans cette même législature, des gens se sont enfermés dans un bureau et ont falsifié le règlement intérieur de l’Assemblée nationale », a-t-il déploré.
« C’est bien plus grave à mon avis et personne n’en parle », regrette le libéral, non sans rappeler à l’instar de Barthélémy Dias, que des bagarres à l’Assemblée nationale, le Sénégal en a souvent connu.
« Nous avons vu en 1962 des gendarmes entrer dans cette même assemblée et fait sortir des députés, arrêter certains. Nous l’avons vécu dans ce pays; nous avons connu aussi d’autres bagarres. Il ne faut pas s’en limiter là. Il faut effectivement condamner la bagarre, mais il faut aussi parler des choses plus graves qui sont en train de se passer… », a-t-il martelé.
Avant d’ajouter : « seule cette assemblée peut nous permettre de laisser la liste proportionnelle et majoritaire et d’aller vers des élections uninominales à un ou deux tours. »

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents