dimanche, 26 mars 2023 19:36

Afrique du Sud : Procédure de destitution de Cyril Ramaphosa, le vote reporté

Les plus lus

Le Parlement sud-africain a décidé lundi soir de repousser d’une semaine un vote très attendu sur le déclenchement d’une procédure de destitution contre le président Cyril Ramaphosa, au coeur d’un scandale au parfum de corruption, a annoncé la présidente de l’Assemblée.
Le vote était initialement prévu pour mardi, mais “nous sommes tous d’accord sur [la date du] 13 décembre”, a déclaré Nosiviwe Noluthando Mapisa-Nqakula, en justifiant cette mesure par la nécessité de donner à chaque élu le temps de se rendre au Cap, siège du Parlement, pour un vote en personne.
Plus tôt, l’ANC, parti au pouvoir en Afrique du Sud, avait dit apporter un soutien total au président Cyril Ramaphosa, annonçant que ses membres au Parlement, où ils sont majoritaires, voteraient contre une procédure de destitution du chef de l’État.
Le Comité exécutif national (NEC) à la tête du parti “a décidé qu’il votera contre l’adoption du rapport” parlementaire qui accable le chef de l’État et dont les conclusions ont ouvert la voie à une procédure de destitution, a déclaré le secrétaire général du Congrès national africain (ANC), Paul Mashatile, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion des hauts responsables du parti à Johannesbourg.
Cyril Ramaphosa, qui avait envisagé de jeter l’éponge selon plusieurs sources politiques, a fini par se raviser et écarter l’éventualité d’une démission au cours du week-end, mettant fin à plusieurs jours d’incertitude. 
Avec Reuters 

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents