DJIBOUTI accueille le 7ème Forum des Inspections Générales d’Etat

Dans le cadre de l’organisation de la 9e réunion du Comité Directeur du Forum des Inspections Générales d’Etat et Institutions Assimilées (FIGE), l’Inspection générale de l’Etat de la République de Djibouti et le FIGE ont organisé lundi le 7e colloque international du FIGE dans la capitale djiboutienne.

Avec pour thème la lutte contre la corruption, prévention, investigation et recouvrement des avoirs illégaux, cette réunion annuelle a pour objectif de faciliter le dialogue et la coopération entre les institutions supérieures de contrôle qui sont membres du FIGE, ainsi que la formation et le renforcement de leur capacité.

Ces assises visent également à promouvoir et à valoriser la bonne gouvernance, et renforcer la lutte anti-corruption pour restaurer la confiance du public envers les institutions étatiques de contrôle.

Sept pays membres du Comité Directeur du FIGE prennent part à ces travaux, à savoir : l’Angola, la Côte-d’Ivoire, Madagascar, le Sénégal, la Mauritanie, le Congo et Djibouti.

« Notre organisation est contrainte de s’adapter à un environnement en constante mutation, afin de poursuivre son cheminement vers la modernité et la performance pour espérer atteindre les objectifs désignés », a estimé le président du comité directeur du FIGE, l’inspecteur général de l’Etat de Mauritanie Saleck Sid-Ahmed Baba, dans une allocution prononcée à cet effet.

En octobre 2018 à Nouakchott, en Mauritanie, lors de sa 7e assemblée générale, le FIGE a adopté un Plan stratégique 2018-2025 pour s’adapter aux changements et aux contraintes institutionnelles socio-économiques et technologiques. Ce document tient compte également des évolutions en matière d’audits et des pratiques des inspecteurs des inspections générales des Etats membres du FIGE ainsi que de leurs besoins.

Le FIGE est une organisation africaine regroupant et mettant en réseau les institutions supérieures de contrôle de l’ordre administratif et se veut être un acteur majeur de la réflexion évaluative et prospective en matière de gestion publique dans le continent africain.

Crée en février 2006 à l’issue d’un colloque International organisé par l’Inspection générale d’Etat de Djibouti avec l’appui financier de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), le FIGE regroupe actuellement 24 institutions dans 19 Etats africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici