Dernière minute: la marche de la Plateforme “Aar li nu bokk”/Guédiawaye , le Préfet autorise Babacar M’Baye Ngaref

C’est à travers un récépissé que le Préfet de Guediawaye a notifié à Babacar Mbaye Ngaraf, Mourtalla Seck et Dadji Ngom la tenue de la manifestation prévue vendredi à Guediawaye de 15 h à 18 heures sur l’esplanade du Stade Amadou Barry. D’habitude, ces manifestations été autorisées par un Arrêté Préfectoral qui fait l’objet d’un affichage public.

Un fait qui n’a pas échappé à la vigilance des membres de «  Aar Li Ñu Bokk » qui ne comprennent pas les dispositions de la lettre du Préfet confiant la gestion de l’ordre public aux organisateurs durant toute la manifestation. Et pourtant, dans les cas d’espèces, c’est le Commissaire de Police où le Commandant de brigade de gendarmerie territorialement compétent qui est le principal responsable du maintien de l’ordre public.

Alors que des risques d’infiltration des manifestations sont régulièrement soulevés par l’autorité pour interdire telle ou telle autre manifestation, pourquoi le Préfet de Guediawaye aurait-il décidé de faire fi de telles éventualités surtout, dans ce secteur où le Maire, est considéré à tort ou raison comme l’un des responsables du scandale sur les contrats pétroliers et gaziers, objet de ladite manifestation.

En assignant aux organisateurs des « pouvoirs de police », il est clair d’ores et déjà que tout débordement ou incident sera imputable aux organisateurs avec, la possibilité ultérieurement d’interdire toute autre demande pour manifester introduite par les membres de « Aar Li Ñu Bokk ».
En somme, un piège infernal !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici