Cybercriminalité : INTERPOL lance une campagne de sensibilisation aux cybermenaces COVID-19

La campagne en question lancée à Singapour mettra en évidence les principales menaces et offrira des conseils sur la plate-forme WashYourCyberHand. Récemment,la division de la Cybersécurité de la Police Nationale sénégalaise avait lancé une alerte sur la hausse des « sectorisions » tout en mettant en garde contre les fausses nouvelles liées au Coronavirus. Interpol fait mieux en mettant en place une alliance pour prévenir les cyber crimes.

En réponse à l’évolution rapide du paysage de la cybercriminalité pendant la pandémie de COVID-19, les communautés mondiales d’application de la loi et de cybersécurité ont formé une alliance pour protéger le public.
Tirant parti de l’expertise de cette alliance, INTERPOL a lancé une campagne mondiale de sensibilisation pour protéger les communautés contre les cybercriminels cherchant à exploiter l’épidémie pour voler des données, commettre des fraudes en ligne ou tout simplement perturber le monde virtuel.
Le message clé de la campagne, qui vise à alerter le public sur les cybermenaces clés liées à la pandémie de coronavirus, est de #WashYourCyberHands pour promouvoir une bonne cyber-hygiène.
La campagne se concentrera sur la sensibilisation des médias sociaux, mettant en évidence les principales menaces identifiées par INTERPOL sur la base des données collectées auprès de ses pays membres, des partenaires du secteur privé, des agences nationales de cybersécurité et des groupes de partage d’informations en ligne.
L’analyse de ces données a confirmé que les cybercriminels profitent de l’anxiété causée par COVID-19 par le biais de diverses cyberattaques telles que les logiciels malveillants de collecte de données, les ransomwares, les escroqueries en ligne et le phishing.
Les menaces ciblant les personnes travaillant à domicile pendant les blocages mondiaux seront également abordées, ainsi que des conseils de prévention pour les entreprises.
Des conseils de base en matière d’hygiène cybernétique – comment «se laver les cyber-mains» – seront fournis tout au long de la campagne de quatre semaines (du 4 au 31 mai), afin de garantir que les particuliers et les entreprises disposent des connaissances nécessaires pour protéger leurs systèmes et données.
Les organismes d’application de la loi du monde entier et les principaux acteurs mondiaux de la cybersécurité partageront les messages de la campagne pour atteindre le public mondial le plus large possible.
Craig Jones, directeur de la cybercriminalité d’INTERPOL, a déclaré que la police et l’industrie de la cybersécurité ont constaté une augmentation considérable du nombre de cyberattaques ciblées par des criminels depuis le début de l’épidémie de virus. Celles-ci vont des domaines Web malveillants utilisant le mot «covid» aux e-mails de phishing promettant la vente de fournitures clés ainsi que des attaques de ransomwares contre les infrastructures critiques et les hôpitaux.

Profitant de la pandémie, les cybercriminels usent de nouveaux subterfuges pour commettre des cybersttaques en mettant en vente des fournitures ou carrément des ransomwares 

Les cybercriminels diversifient les vecteurs d’attaque pour lancer des cyberattaques exploitant l’épidémie de COVID-19. Ces cybermenaces causent de graves dommages aux personnes et aux organisations, ce qui aggrave une situation déjà désastreuse dans le monde physique. C’est le moment où nous devons tous nous unir pour les arrêter », a déclaré M. Jones.
«La cybercriminalité et la cybersécurité peuvent sembler être un problème complexe qui est difficile à comprendre à moins que vous ne soyez un expert dans le domaine – ce n’est pas le cas. La campagne d’INTERPOL vise à démystifier ces cybermenaces et à proposer des mesures simples et concrètes que chacun peut prendre pour se protéger », a-t-il conclu.
La campagne a débuté avec la publication d’un document sur le «paysage mondial des cybermenaces COVID-19» qui décrit les dernières menaces identifiées, les tendances futures attendues et la réponse d’INTERPOL.

Atlanticactu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici