Covid-19 : début des premières vaccinations avec AstraZeneca en France

This picture taken on February 7, 2021, shows a vial of the AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine at the Pirogov Hospital in Sofia. (Photo by Nikolay DOYCHINOV / AFP)

Nouvelle étape importante dans la campagne de vaccination anti-Covid en France. Le vaccin AstraZeneca tant attendu pour accélérer la vaccination est enfin distribué. Les 100 premières doses ont été administrées à des professionnels de santé volontaires, samedi 6 février, à Lyon, en début d’après-midi au centre de vaccination de l’hôpital Edouard-Herriot.

Conformément aux recommandations de la Haute Autorité de santé, les doses de ce vaccin ne sont pas administrées aux personnes âgées de plus de 65 ans. Les injections sont dans un premier temps réservées aux professionnels de santé et du médico-social.

Ce vaccin, qui nécessite deux doses, se démarque de ceux de Pfizer et Moderna, en raison de son moindre coût et de sa conservation entre 2 et 8°C. Ce n’est pas un vaccin à ARN messager mais «à vecteur viral». Son efficacité varie de 62 à 70 % selon les études. Les médecins et infirmiers sont en première ligne pour vacciner. «Nous recommandons que pharmaciens et sages-femmes puissent prescrire et vacciner», a également annoncé la présidente de la Haute Autorité de santé mardi 2 février.

273.600 doses d’Astrazeneca réparties samedi

Le vaccin AstraZeneca permettra de faciliter la logistique. «273.600 doses seront réparties entre 117 établissements dont sept en outre-mer», a indiqué samedi 6 février le ministère de la Santé. 304.800 doses seront livrées la semaine prochaine.

«Dès que les quantités livrées le permettront, il pourra être administré par les médecins de ville, puis, dans un second temps, dans les pharmacies de proximité, pour les personnes répondant aux critères requis par la HAS (personnes âgées de 50 à 64 ans, en commençant par celles qui présentent des comorbidités)», a précisé le ministère de la Santé. Il faudra attendre le mois de mars, pour que le vaccin AstraZeneca soit accessible dans les pharmacies.

Plusieurs hôpitaux ont reçu le vaccin ce week-end. Dans les Hauts-de-Seine, l’hôpital Foch de Suresnes a reçu 5 700 doses samedi matin. Aux Hospices Civils de Lyon, 7 700 doses, sont arrivées vendredi 5 février à la pharmacie centrale. De même, selon France Bleu , 700 doses du vaccin ont été livrées samedi 6 février à l’hôpital de Châteauroux. À Marseille, l’hôpital de la Timone a reçu 10.200 doses. Les injections commenceront lundi 8 février.

Pour rappel, à la différence de ceux de Pfizer et Moderna, il se conserve plus facilement en chambre froide.

Aminata Ndoye

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici