Côte d’Ivoire : Violences post électorales, le Secrétaire Général de l’ONU met en garde Ouattara et Bédié

0
34

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies s’est prononcé sur la crise post-électorale que traverse la Côte d’Ivoire depuis quelques jours. Par le canal d’un communiqué qu’il a publié, Antonio Guterres a invité les différents camps à privilégier la voie du dialogue à celle des armes. Il «exhorte le président et les principaux dirigeants de l’opposition à s’engager dans un dialogue constructif et inclusif afin de trouver une issue à la crise actuelle et à œuvrer ensemble à dégager un consensus en faveur de la cohésion nationale».

Appel au respect de l’ordre constitutionnel

Le document rendu public ce mercredi 4 novembre par l’officiel des Nations Unies appelle «tous les acteurs politiques à respecter l’ordre constitutionnel du pays et à se conformer aux principes de l’État de droit». En effet, les leaders des différentes formations politiques se réclamant de l’opposition ont contesté les résultats des élections. Ils ont mis sur pied un «Conseil national de transition» qui a pour mission de former un «gouvernement de transition».

Mise en place d’un Conseil de Transition, plusieurs leaders de l’opposition assignés à résidence

Depuis cette annonce qui porte à la tête de la transition Henri Konan Bédié, nombreux ont été les leaders de l’opposition qui sont empêchés de quitter leur domicile. Le domicile du patron du PDCI ainsi que celui de beaucoup d’autres hommes politiques de l’opposition sont encerclés par les forces de l’ordre. Rappelons que les manifestations de protestation contre le troisième mandat du président Alassane Ouattara ont fait une dizaine de morts.

Avec La Nouvelle Tribune

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here