vendredi, 1 mars 2024 01:04

Conseil départemental de Kaolack : Le Protocole de Sing-Sing fait reculer Papa Mademba Biteye

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Comme un potache pris sur le fait, le Directeur général de SENELEC et candidat de la coalition présidentielle BBY au Conseil départemental de Kaolack vient de mettre fin au suspense qu’il avait savamment entretenu après l’annonce de la victoire de son adversaire Ahmed Youssef Bengelloun par la Commission départementale de recensement des votes. L’homme a ravalé son vomi après avoir convoqué dans son recours. Dans une vidéo visionnée par Atlanticactu.com, on y voit des hommes dans une résidence à Sing-Sing poser les jalons de la contestation.

Battu à plate couture comme son camarade Mohamed Ndiaye Rahma, candidat à la Ville de Kaolack, le malheureux Papa Mademba Biteye a été trahi par ses proches qui n’ont pas tenu leur langue après l’avoir jeté dans la mare aux crocodiles. Ces proches qui lors d’une rencontre à Sing-Sing, un village à quelques encablures de Kaolack, avaient convaincu le Directeur général de SENELEC qu’un recours introduit suivi d’un tintamarre médiatique allait lui ouvrir les portes de la présidence du Conseil départemental de Kaolack. Ledit recours convoquait la présence des chiens appartenant au leader de la coalition Ande Nawlé ayant empêché certains de ses militants de voter.

 « Il est hors de question que tu reconnaisses ta défaite, convoque la presse, faisons du bruit et le président nous soutiendra », pouvait-on entendre dire  l’un des quatre hommes qui faisait face au candidat malheureux dans le jardin de cette résidence meublée qui servait de quartier général à Papa Mademba Biteye.  Interrogé par nos soins, le bonhomme reconnaît qu’il y avait bien une réunion ce jour aux environs de 19:heures avec le candidat de BBY mais, s’est refusé à confirmer les propos tenus par chacun des participants.

Au sortir de cette fameuse rencontre, un recours a finalement été introduit devant la Cour d’appel de Kaolack. Mais, ce qui avait mis le doute dans la tête des militants de Ande Nawlé, c’est la décision de suspendre l’installation de Ahmed Youssef Bengelloun candidat élu. Plusieurs manifestations éclatèrent contre ce qui était considéré comme une forfaiture de la justice, poussant certains à accuser la justice de deux poids, deux mesures.

Heureusement, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar pour la présidence du conseil départemental de Kaolack  a annoncé le retrait du recours qu’il avait introduit. Un recours qui a servi de prétexte au juge qui a suspendu l’installation au conseil départemental de ce dernier membre de la coalition And Nawlé.

« C’est ma foi, sans arrière-pensée, en la solidité et le caractère vibrant de la démocratie sénégalaise qui a principalement motivé mon engagement politique. C’est après concertation avec le président de la coalition BBY, et compte tenu de ma volonté farouche de toujours mettre mon pays, ma patrie au-dessus de toute autre considération que j’ai pris l’option de surseoir au recours intenté à la suite de la proclamation des résultats provisoires de l’élection du conseil départemental », déclare-t-il à travers une note.

Par ailleurs, Pape Demba BITEYE souligne qu’il a appelé  son adversaire pour le féliciter chaleureusement et a manifesté sa volonté et sa disponibilité permanentes de l’accompagner dans la prise en charge de sa mission hautement importante ».

Atlanticactu.com

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents