dimanche, 2 juin 2024 13:37

Comme au Rwanda, la France pose les germes d’une guerre ethnique au Niger (Vidéo)

Les plus lus

France
Atlanticactu/ Niamey/ Samira Tandian
Sans en donner l’impression, le président français Emmanuel Macron est en train de poser des actes d’une future guerre ethnique au Niger après la décision de la CEDEAO d’opter pour une solution politique plutôt que militaire.
En affirmant que les auteurs du coup d’état contre Mohamed Bazoum, a visé un président élu issu d’une ethnie minoritaire, Emmanuel Macron agite le spectre de la tribalité et de l’ethnicité au Niger. Avec de tels propos, il est clair que le président français veut que les ethnies s’affrontent entre elles. Une guerre ethnique comme celle que la France a allumée au Rwanda dont on connaît les conséquences. Et pourtant, malgré le fait que  la France ait été éjectée du Rwanda à l’époque, les leçons ne semblent pas être bien sues.
De plus en plus isolée dans le Sahel et actuellement au Niger, face à l’incapacité de la CEDEAO de mener à bien la commande d’une intervention militaire, Paris semble désormais réduite à pousser à la confrontation entre les ethnies. Pourtant les exemples du Rwanda est encore vivace. La France de François Mitterrand avait manoeuvré pour que les Tutsis et les Hutus s’entretuent, causant le plus grand génocide au monde. Le Rwanda est sorti de la sphère de la francophonie. Comme qui dirait, Emmanuel Macron cherche la déstructuration du Niger comme un certain Nicolas Sarkozy l’avait fait avec la Libye en 2012.
Avec le président Macron, les relations entre le pré carré français en Afrique et l’ancienne puissance coloniale se sont beaucoup dégradées au point où les pays  dits autoritaires sont devenus les principaux partenaires des gouvernements du Mali, du Burkina Faso, de la Guinée et bientôt du Niger.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents