mardi, 4 juin 2024 00:10

Canada : Arrestation de trois compatriotes, l’association des Sénégalais dément et pointe du doigt l’ambassadrice

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Montréal/ Yaye Thioro GUEYE
Les Sénégalais basés au Canada n’ont pas tardé à réagir suite à l’information parue dans la presse et évoquant l’arrestation de trois compatriotes suite aux dernières manifestations dans les locaux de l’ambassade du Sénégal dans ce pays.
Comme avec le cas des Sénégalais installés aux États-Unis et activement recherchés par le FBI, ce qui s’était révélé un Fake New après l’apparition de l’Activiste Ousmane Tunkara devant les grilles de la Maison Blanche lors d’une manifestation pour la libération de Ousmane SONKO et des détenus politiques.
Alors que la communauté sénégalaise basée aux Amériques s’active pour accueillir le président Macky SALL qui devrait prendre part à l’assemblée générale des Nations-Unies, des informations sur l’arrestation de compatriotes ayant pris part aux manifestations de protestation contre l’arrestation de Ousmane SONKO devant les ambassades et consulats sénégalais à New York, Montréal, sont distillées dans la presse.
 » Faux, on cherche à nous divertir, à nous empêcher d’aller à New-York accueillir le président Macky SALL « , selon Ibrahima Sow membre de l’association des Sénégalais établis au Canada. Un démenti confirmé par le communiqué de la communauté,  » Le mardi 1er août 2023, un groupe de Sénégalais vivants au Canada s’est rendu à l’Ambassade du Canada et a légalement accédé aux lieux durant les heures d’ouverture. Une fois sur place, ils ont exprimé leurs griefs contre le gouvernement sénégalais et dénoncé les exactions et la tyrannie sans nom qu’il exerce depuis des années contre tous ses citoyens. »
Et poursuit le communiqué,  » Au lieu de chercher à rencontrer et écouter sa communauté, qu’elle est censée protéger sur le sol canadien, l’ambassadrice Viviane Bampassy n’a rien trouvé de mieux que de jeter en pâture ses compatriotes pour les faire arrêter par la police canadienne et satisfaire le régime de Macky Sall qui refuse toute libre expression aux Sénégalais. »
 » Suite à un avis de recherche lancé, des personnes figurant sur une vidéo en circulation, n’ayant absolument rien à se reprocher, sont allées d’elles-mêmes à la police pour s’identifier et sont par la suite rentrées chez elles pour poursuivre tranquillement leurs activités sociales et professionnelles. » , renseigne le communiqué qui précise, « Aucun d’entre eux n’est en état d’arrestation ».
Malheureusement pour l’ambassadrice Viviane Bampassy qui a essayé de sacrifier ses concitoyens, le droit de manifester est heureusement reconnu au Canada, qui plus est chez soi, c’est-à-dire à l’Ambassade, reconnue comme un territoire sénégalais, selon le même communiqué.
Et en guise de conclusion,  » C’est ainsi que de grandes manifestations sont prévues devant les Nations unies les 18 et 19 septembre 2023, à l’occasion de la 78e session de son Assemblée générale, pour y exposer à la face du monde les exactions et crimes de Macky Sall et de son régime dictatorial. »

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents