lundi, 20 mai 2024 10:12

Campagne présidentielle au Tchad : suspension des émissions interactives dans les médias

Les plus lus

Au Tchad, la Haute autorité des médias et de l’audiovisuel (Hama) a décidé de suspendre toute émission interactive dans les médias publics et privés durant la campagne présidentielle, qui commence demain dimanche 14 avril.

La Haute autorité justifie sa décision par le fait que les médias tchadiens ne disposent pas « de ressources humaines suffisantes pour réaliser des émissions interactives à caractère politique, pouvant respecter les principes d’équilibre, d’équité et de pluralisme », rapporte RFI. « Nous avons l’habitude d’interdire les émissions interactives durant les périodes électorales, dans tous les médias audiovisuels du Tchad, pour éviter les éventuels dérapages qu’on observe en temps normal », a indiqué Abderamane Barka, président de la HAMA cité par RFI. C’est une « mesure préventive pour protéger le public et les journalistes », a-t-il souligné.

Le patronat de la presse tchadienne dénonce, pour sa part, une mesure qui viole les droits fondamentaux de la population par un organe « qui fait le jeu du pouvoir », indique la même source. Dix candidats seront en lice pour la présidentielle tchadienne dont le premier tour est prévu le 06 mai prochain.

La rédaction avec Agences

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents