Burkina Faso : 40 terroristes tués en représailles aux 24 militaires tués cette semaine

Dans une attaque lancée contre certains bastions terroristes dans le Nord, l’armée a tué 40 terroristes et détruit 20 motos en réaction à l’attaque de Youtougou qui avait fait près de 20 vingt morts dans les rangs de l’armée burkinabé.

Selon un communiqué de la direction des Relations Publiques de l’armée burkinabé, « Des frappes aériennes suivies de ratissages entre Boulkessi et Koutoukou (frontière Burkina-Mali) ont tué, lundi, 40 terroristes et détruit 20 motos ».

Une dizaine de militaires Burkinabè tués, plusieurs ont été blessés, mais la riposte a permis de « neutraliser de nombreux assaillants », a indiqué l’armée dans un communiqué.

Le gouvernement Burkinabè invite les populations à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Ainsi, a affirmé dans un communiqué sa détermination à parvenir à une sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire.

Ce pays comme le Mali restent le ventre mou de la lutte contre le Terrorisme et ce, malgré tous les efforts militaires consentis. À rappeler que le Burkina Faso a enregistré depuis 2015 plus de 500 morts dus aux attaques terroristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici