vendredi, 1 mars 2024 00:43

BIGNONA : Opérations de ratissage dans le Sindian, les militaires font un mort et un blessé mis à disposition de la gendarmerie

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Nord Sindian/ Cheikh Saadbou Diarra
En patrouille dans le Nord Sindian l’un des derniers fiefs du chef rebelle Salif SADIO, les Jambars ont essuyé un feu nourri d’éléments armés alors qu’ils procédaient à la destruction de champs de chanvre indien. Bilan de l’opération, un assaillant tué, un autre blessé évacué à l’hôpital régional de Ziguinchor et mis à la disposition de la brigade de recherches de la gendarmerie.
Selon une source militaire ayant requis l’anonymat, ” Conformément aux instructions de la hiérarchie, nous effectuons régulièrement des patrouilles pour d’abord sécuriser les populations mais également mettre fin aux agissements des bandes armées qui continuent de s’adonner à la culture du chanvre indien et du trafic du bois. Ce samedi (14/10) aux environs de 15 heures, entre les villages de Kadialouk et Djiter (Nord Sindia) où les éléments étaient déployés pour détruire des champs de chanvre indien, des hommes armés supposés appartenir au MFDC, ont fait irruption pour ouvrir le feu sur eux”.
” Aussitôt après, les militaires ont riposté tuant un des assaillants et blessant un autre. Le reste de la bande s’est replié à bord de motocyclettes qu’ils avaient cachées dans les herbes touffues. Malgré une course-poursuite de plusieurs minutes, les soldats ont rebroussé chemin car cette partie du Nord Sindian est infestée de mines”, a déclaré notre interlocuteur qui précise également que” le blessé identifié sous le nom de E. Niassy a été conduit par nos soins aux urgences de l’Hôpital Régional de Ziguinchor et mis à la disposition de la gendarmerie.
Et, rajoute notre source, ” Nous avons avisé la hiérarchie et maintenant et comme les assaillants dont celui qui a été arrêté, étaient porteurs d’armes donc du MFDC, il revient au Commandant de la Brigade de Recherches de prendre la suite, c’est à dire, assurer une surveillance autour du mis en cause et de mener les enquêtes nécessaires”.
Des informations confirmées par la structure médicale, ” Effectivement les militaires ont déposé aux urgences un homme âgé d’une trentaine d’années et présentant des blessures par balles. Il est actuellement au bloc opératoire pour subir une intervention”. 
Un bon point que vient de marquer le Colonel Yahya DIOP le nouveau Comzone installé il y a quelques jours et, qui avait promis de traquer les bandes armées jusque dans leurs derniers retranchements.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents