mardi, 23 juillet 2024 07:37

Alioune Tine : « L’État pastefien se dessine progressivement »

Les plus lus

Après deux mois au pouvoir, la rupture ‘’systémique’’ tant proclamée reste une promesse non réalisée. Lors d’une table ronde organisée ce jeudi par l’Association sénégalaise de droit constitutionnel (Asdc) pour faire le point sur l’élection présidentielle du 24 mars 2024, Alioune Tine a remis en question les premières actions du nouveau gouvernement, allant à l’encontre de la tradition des 100 jours.

Selon Tine, le système en place semble absorber l’antisystème, affirmant que « l’on a l’impression qu’un État pastéfien se met en place progressivement », rapporte Seneweb.

Lors de cette rencontre, cette figure majeure de la société civile sénégalaise a également alerté sur une dualité potentiellement conflictuelle au sommet de l’État, entre Bassirou Dionaye Faye, qui porte une « dette politique », et son Premier ministre Ousmane Sonko, qui bénéficie d’une « surcharge de légitimité ».

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents