Affaire Zecler : les policiers auteurs présumés de violence ont été mis en détention provisoire

Le procureur de la République Rémy Heitz a annoncé que le parquet a requis la mise en examen des quatre agents mis en cause.

Le parquet requiert la mise en examen des quatre policiers du XVIIè arrondissement notamment pour « violences volontaires ayant entraîné une ITT de moins de 8 jours, avec arme, en réunion, accompagnées ou suivies de propos à caractère raciste, par personne dépositaire de l’autorité publique ».

La justice n’a pas été convaincue par les explications de ces fonctionnaires de polices. Eux-même ont reconnu que les coups portés au producteur de musique avaient été disproportionnés par rapport à la situation. Ils se justifient en expliquant qu’ils ont eu peur.

Atlanticactu.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici