jeudi, 6 octobre 2022 16:24

Affaire Adji Sarr : Gabrielle Kane et la ministre Ndeye Saly DIOP l’avent leur linge sale en…public

Les plus lus

Les effets secondaires de l’affaire Adji Sarr commencent à prendre une mauvaise tournure. La ministre de la Femme Ndeye Saly DIOP Dieng est dans tous ses états après avoir été vilipendée et traitée de menteuse par l’une des principales protectrices de l’ex masseuse. Gabrielle Kane s’en est violemment prise à la ministre , l’accusant de leurs avoir fermé sa porte au plus fort de l’affaire de viols dans laquelle Adji Sarr accuse le leader de Pastef Ousmane Sonko.
” J’ai une famille, je ne veux pas être mêlée à ça..” , aurait répondu la ministre de la Femme, de la Famille et de l’enfance quand Gabrielle Kane s’était présentée à son bureau pour quérir une aide en faveur de Adji Sarr.
Des accusations balayées d’un revers de main par Ndeye Saly Diop DIENG. Pour la ministre en charge de la Femme, la protectrice d’Adji Sarr raconte des contrevérités et que de tels propos n’ont jamais été tenus par elle. Mieux, ” C’est un sacerdoce pour moi de porter le combat et le plaidoyer des conditions de vie des femmes . En plus le gouvernement dont je suis membre, a pris en charge la sécurité d’Adji Sarr qui serait menacée “.
Faux, rétorque Gabrielle Kane qui prend à témoin l’une des directrices du département dirigé par Ndeye Saly Diop DIENG avant de révéler, ” Même pour le cas de la jeune fille présumée violée par Sitor N’Dour, vous ne vouliez pas la soutenir et c’est sur le tard , après les sorties médiatiques de la famille que vous avez remis la somme de 200.000 francs à la mère de la victime “.
Charlotte DIOP 

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités