dimanche, 14 avril 2024 05:41

Affaire Adja Thiaré DIAW : Réquisition à personne qualifiée, la gendarmerie joue les prolongations

Les plus lus

À quel jeu joue la gendarmerie sur l’affaire d’accusation de viol et de violences dans laquelle est impliqué Kaliphone SALL l’ami du couple présidentiel ? Pour une réquisition aux fins de constat sur la présumée victime introduite depuis vendredi, le Commandant Sene de la brigade de Ouakam a renvoyé la confrontation qui devait avoir lieu hier entre Babali Khaliliu Sall, alias Khalifone et Adji Thiaré Diaw .
Un renvoi à une date imprécise qui a eu l’heur de faire sortir  l’avocat de la victime de ses gonds. Me Abdi Nar Ndiaye d’apporter des explications. Selon l’avocat, le commandant avait estimé surseoir jusqu’à ce mardi, au motif de l’indisponibilité des réquisitions. Pour cela, le conseil n’y voit aucun inconvénient, mais ce qui l’inquiète, c’est qu’il craint que ce dossier soit étouffé.
«Dans ce dossier-là, moi je me dis qu’il y a une volonté ferme d’étouffer l’affaire. Et je le dis pour plusieurs raisons que je préfère taire. Et j’ai saisi le bâtonnier de cette requête parce que j’estime qu’il y a une intention d’étouffer l’affaire. Et pour plusieurs raisons. Et nous savons en réalité que pour le certificat médical, c’est une question d’heures. Une dame qui est examinée depuis vendredi et le lundi matin jusqu’à 14h on vous dit que les réquisitions ne sont pas disponibles. Ça s’est insoutenable et ce n’est pas compréhensible », a fustigé la robe noire dans les colonnes de « Les Echos ».
Me Abdy Nar Ndiaye a réitéré qu’ils maintiennent leurs accusations de séquestration, viol et coups et blessures volontaires contre Kalifone. «Kalifone était là et ils l’ont laissé partir. Ce qui est inadmissible», crache-t-il.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents