Achat des véhicules de DG de sociétés nationales, l’autre scandale sur les deniers publics

La transparence, la gestion sobre et vertueuse risquent de demeurer d’éternels slogans. Pour preuve, les révélations de Me Moussa Diop l’ex DG de DDD sur l’acquisition d’un véhicule à 85 millions par son successeur, démontre combien la classe politique use et abuse de leur position pour s’enrichir….légalement sur le dos des citoyens.

Lors de sa conférence de presse tenue mardi dernier, Me Moussa Diop, ancien directeur de Dakar Dem Dikk, a révélé que son successeur, Oumar Boun Khatab Sylla, s’est offert une voiture de fonction de marque Land Cruiser Platinum achetée à 85 millions Fcfa. Sur sa parution du jour, le journal l’Observateur révèle que c’est tout à fait vrai, mais ce n’est rien de grave pour les DG des sociétés nationales puisque c’est l’Etat qui gère 80% du prix d’achat. Rien de grave ?

En effet, dans le cadre de la politique de quart initiée dans de nombreuses sociétés nationales comme à Dakar Dem Dikk, le DG peut s’offrir la voiture qu’il veut, mais ne paiera que 20% du prix d’achat pour ensuite devenir propriétaire. Le reste (80%) est complété par l’Etat. C’est-à-dire que dans la situation de Oumar Boun Khatab Sylla, il n’aura à payer que 17 millions. Les 68 autres millions seront payés par les fonds de l’Etat.

En d’autres termes, si par exemple 100 DG des sociétés nationales s’offrent des voitures de luxe au prix de la voiture de Boun Khatab et ne paient que 20%, l’Etat se retrouve à devoir payer la somme de 6,8 milliards rien que pour compléter le prix des voitures de fonction. Dans un pays aussi pauvre que le Sénégal où les jeunes prennent la mer pour trouver un avenir meilleur, il ne suffit pas de dire qu’il s’agit d’une incohérence totale.

Au rythme où le président Macky Sall fait et défait des directeurs généraux, il va s’en dire qu’avec ce système qui enrichit, les DG nommés utiliseront le même procédé pour s’offrir une voiture de fonction.

La Rédaction 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici